Accueil Monde Proche-Orient

Israël se dirige vers la coalition la plus à droite de son histoire

Au fur et à mesure du dépouillement, les résultats se confirment : un naufrage pour le camp anti-Nétanyahou et une percée de l’extrême-droite.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

A 73 ans, Benyamin Netanyahou s’offre le second come-back de sa vie politique. La victoire de son bloc est plus large que prévue, et les moins de 15 % de bulletins qui doivent être dépouillés ne devraient pas changer le résultat : la nouvelle coalition devrait être forte de 65 sièges, score confortable, qui sort Israël de sa crise politique, pour l’ancrer durablement à droite. Ce camp dit « national » compte quatre partis : le Likoud, à 32 sièges, deux partis ultra-orthodoxes à 19, qui augmentent leurs scores, et l’alliance d’extrême-droite du parti sioniste religieux et de Puissance juive entre 14 et 15 sièges – contre 6 dans la dernière législature. « Si les résultats se confirment, je mettrai en place un gouvernement national qui s’occupera de tous les citoyens d’Israël », a déclaré le Premier Ministre le plus pérenne de l’histoire du pays, amené à améliorer son score.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par ONCKELINX DANIEL, jeudi 3 novembre 2022, 11:58

    Ce qui est énervant c'est que les dirigeants d'Israël lorsqu'on les critique accusent leurs adversaires d'antisémitisme. Pourtant en Israël même de nombreux israéliens de confession juive sont des opposants déterminés du pouvoir sont-ils aussi antisémites ?

  • Posté par L PY, jeudi 3 novembre 2022, 10:27

    Si Israël était un pays de l'UE, tout le monde crierait au fascisme. Sur l'échiquier politique français le Likoud est encore plus à l'extrême-droite que le Front National. Les partis israélien dits d'extrême-droite seraient quant à eux complètement interdits. Mais la presse se cache derrière son petit-doigt et n'ose pas appeler un chat un chat. En Israel on ne gouverne pas "avec l'appui de l'extrême-droite", c'est l'extrême-droite qui gouverne avec l'appui des facho où l'étoile de David remplace la croix gammée.

  • Posté par Giefvan Agathe, mercredi 2 novembre 2022, 23:59

    Vous allez voir : une fois de plus l'Union Européenne se tortillera entre sa position pro-démocratie et ses velléités anti extrême droite. Elle oubliera que Israel est la seule démocratie de la région, et que si les électeurs ont fait un choix qui la dérange il faut peut-être se demlander pourquoi. Le Meretz a disparu, mais comme les partis socialistes chez nous, et au profit de ce qu'ils appellent l'extrême droite. En réalité, par opposition aux Arabes, que les socialistes ont fait l'erreur de courtiser. Si on avait toujours Golda Meir et Mosché Dayan, la gauche n'aurait pas perdu : ils colbattaient les Arabes.

  • Posté par DENIS JEAN, jeudi 3 novembre 2022, 11:40

    Une démocratie qui vote extrême-droite vote contre elle-même et se suicide: vive cette néo-démocratie qui risque de donner naissance à des monstres...Le passé nous l'a pourtant prouvé (« ceux qui ne connaissent pas l’Histoire… »). Aurait-on affaire à des illettrés ? A savoir que la démocratie ? israélienne n'a absolument rien à voir avec notre vision de la démocratie. Par définition un Etat Juif et assumé officiellement Juif (donc théocratique même si ce terme revêt plusieurs acceptions) ne peut pas être une démocratie, une démocratie ne peut se définir que pluraliste, c'est implicite, on devrait donc, logiquement, s'abstenir de tout adjectif ! Maintenant les corps mous de la communauté internationale (Europe, USA etc) qui se limitent à se gargariser de valeurs (apparemment ou plutôt visiblement, à géométrie variable) n'ont plus qu'à se regarder dans la glace car, à la limite, ce sont les seuls responsables: ils ont laissé pourrir. Après des dizaines d’années de réflexion ! Pas de circonstances atténuantes ! (vocabulaire spécifique de la mollesse : préoccupé, perturbé, en temps voulu…synonyme de jamais, on ne peut être plus clair )

  • Posté par Jean Luc, jeudi 3 novembre 2022, 1:05

    " ... Israel est la seule démocratie de la région ... " --- L'ignoble propagande d'un état constitutionnellement raciste, qui accueille des pire que nazis dans sont gouvernement... La garde juive est à l'affût pour nous assener ses habituels poncifs décérébrés...

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs