Accueil Monde Union européenne

Didier Reynders: «Il faut avancer à un rythme plus soutenu sur des actions concrètes»

Le ministre belge des Affaires étrangères a participé samedi à Berlin à une réunion de crise des six pays fondateurs de l’Europe. Il faut régler le Brexit au plus vite, plaident les Six.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

Ne pas laisser prendre l’Union européenne en otage par une interminable négociation du divorce avec le Royaume-Uni. Se débarrasser au plus vite, et au mieux, de ce boulet. Pour se concentrer sur une réponse au « mécontentement » envers l’UE, « qui est aujourd’hui manifeste dans des pans de la société ». Tel est, en substance, le message politique envoyé samedi à Berlin par la première réunion de crise tenue par des Etats membres de l’Union : celle des ministres des Affaires étrangères des six pays fondateurs de la Communauté économique européenne – en 1957 (France, Allemagne, Italie, Benelux).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Alain Monsieur, samedi 25 juin 2016, 22:43

    Voici un catalogue de bonnes dispositions. L'électrochoc du Brexit commence à avoir un effet positif. Espérons que le "soufflé" ne retombe un peu vite et parce que les britanniques, comme ils le font depuis + de 500 ans recommenceront à traiter tous azimuts de façon bilatérale avec les uns et les autres en fonction de leurs intérêts propres en promettant monts et merveilles à qui veut les écouter, pourvu que le "Continent" reste suffisamment divisé pour ne pas les menacer.

  • Posté par Charles Roosemont, dimanche 26 juin 2016, 10:39

    Vous avez 100.000 fois raison. Ce qui se passe n'est jamais qu'une Xème manifestation de la culture politique de la perfide Albion.A la différence que cette fois-ci ,ils se mettent aussi en port-à-faux vis a vis des Ecossais et des Irlandais du Nord comme du Sud . Le ver est donc aussi dans leur propre jardin.Fini le United Kungdom,voici le "masque" de l'Angleterre .

  • Posté par Charles Roosemont, dimanche 26 juin 2016, 10:39

    Vous avez 100.000 fois raison. Ce qui se passe n'est jamais qu'une Xème manifestation de la culture politique de la perfide Albion.A la différence que cette fois-ci ,ils se mettent aussi en port-à-faux vis a vis des Ecossais et des Irlandais du Nord comme du Sud . Le ver est donc aussi dans leur propre jardin.Fini le United Kungdom,voici le "masque" de l'Angleterre .

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs