Accueil Économie Finances

Indexation automatique: à quel rythme votre salaire est-il revalorisé?

Le 1er janvier, une grande partie des travailleurs vont voir leur salaire grimper de plus de 10 %. Un chiffre qui a fait parler de lui. Mais qu’en est-il des autres ? Dans le royaume, il existe deux grandes méthodes pour adapter la paie au coût de la vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Spécificité made in Belgium, le mécanisme permet d’ajuster les revenus des travailleurs sur le coût de la vie, il garantit aussi une certaine paix sociale, car il est automatique : pas besoin de négociations. Sauf qu’en période de forte inflation, son poids est très lourd pour les entreprises… Bref, l’indexation automatique des salaires fait couler beaucoup d’encre et ce n’est sans doute pas fini. Il n’empêche, dans la réalité, la formule reste synonyme d’augmentation salariale pour des milliers de travailleurs. Et à part les indépendants, aussi bien les salariés du privé (sauf exceptions, lire ci-dessous), que les allocataires sociaux ou les fonctionnaires en profitent. Si pour ces derniers, le processus a été coulé dans la loi, pour le privé, il n’y a pas de règle générale. Il faut donc se pencher sur ce qui a été décidé au sein des commissions paritaires pour savoir ce qu’il en est. Celles-ci sont plus d’une centaine, impossible donc d’être exhaustif. Mais globalement, deux grandes méthodes d’indexation coexistent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Braun Fernand, vendredi 11 novembre 2022, 16:52

    Soit un coût de 100 pour produire un BIEN ou unSERVICE.Industrie et tertiaire respectivemment.La part du coût salarial est de 11 et 24 par rapport a 100.Selon les secteurs cités ci -dessus.Donc l'indexation porte sur ces 11et 24 pourcents.Les 89 et76 autres éléments composant le coût 100 se situent ailleurs...Multiples et variés dont notamment la spéculation,les dividendes....Si ces chiffres sont fondés,sourcés et non contestables ??,Timmermans (FEB) pourrait-il revoir son sempiternel discours sur la compétitivité de NOS entreprises?? Refrain datant de décennies et un peu beaucoup usées.POURQUOI ne traite-on pas cette question sous cet angle??Avec honnêteté intellectuelle!!!Mon modeste propos n' est aucunement partisan.Le boulanger est- il "tué" par l' indexation sur les 11 pourcents ou par la spéculation sur les 89 autres sources du néo -libéralisme???C'est une question,pas une réponse.Vos commentaires m' obligeraint.MERCI.

  • Posté par Bartet Guy, dimanche 6 novembre 2022, 15:45

    Je suis étonné que la méthode fractionnée (augmentation à chaque dépassement de l'indice pivot) ne soit pas plus intéressante. En effet, l'augmentation d'un mois sera partie intégrante du revenu et sera donc augmentée comme le reste à l'indexation suivante. Un peu comme les intérêts composés.

  • Posté par Tamo guillaume, lundi 7 novembre 2022, 12:18

    L'indexation s'applique au salaire brut de référence qui lui ne change jamais (seul l'index change)

  • Posté par Retine Marc, dimanche 6 novembre 2022, 13:18

    Les salaires oui tout à fait d'accord, mais les P E N S I O N S c'est pour QUAND ??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

  • Posté par COURARD DIDIER, vendredi 11 novembre 2022, 17:13

    Les pensions sont également indexées en même temps que les allocations sociales

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs