Accueil Monde Union européenne

Polémique autour des vidéos de la Première ministre finlandaise cet été: l’enquête confirme qu’elle «n’a pas négligé ses devoirs»

En août, des vidéos d’une fête privée montrant Mme Marin danser et chanter avec des amis avait, étonnamment, suscité la polémique.

Temps de lecture: 2 min

La Première ministre de Finlande Sanna Marin n’a pas négligé ses devoirs dus à sa fonction en dansant et chantant à une fête privée cet été, a conclu le chancelier de la Justice (Chancellor of Justice) du pays, Tuomas Pöysti.

Ce dernier a examiné des plaintes contre le fait que la Première ministre finlandaise a assisté en privé à des fêtes et il a conclu qu’elle avait tout à fait le droit de s’amuser, n’ayant négligé aucun devoir officiel ou violé de lois.

En août, des vidéos d’une fête privée montrant Mme Marin danser et chanter avec des amis avait, étonnamment, suscité la polémique. Des rumeurs avaient même circulé selon lesquelles la Première ministre aurait consommé de la drogue, forçant Sanna Marin à effectuer un dépistage, revenu négatif.

Plusieurs plaintes étaient arrivées sur le bureau du Chancellor of Justice, qui vérifie la légalité des activités du gouvernement, du président et des autorités.

Des soutiens avaient également émaillé de par le monde envers Sanna Marin, plusieurs femmes se filmant notamment en train de danser, jugeant sexiste la polémique.

 

À lire aussi Incompétente? La Première ministre de Finlande Sanna Marin critiquée pour des vidéos où on la voit danser

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une