Accueil Société

Chaos migratoire: Fedasil offre une place au demandeur d’asile lésé

Camara A., un Guinéen qui avait saisi la Cour européenne des droits de l’homme, s’est finalement vu accorder une place au centre d’hébergement d’Evere. Il aurait dû en principe être logé depuis début juillet.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Mercredi dernier, le Soir se faisait l’écho d’une décision rendue le 31 octobre par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), rappelant à l’ordre l’Etat belge sur la nécessité de se plier à un jugement du tribunal du travail de Bruxelles datant de juillet dernier, et forçant Fedasil à loger Camara A. Ce Guinéen s’était vu obligé de dormir en rue depuis trois mois en dépit de l’introduction de sa demande d’asile début juillet dernier, faute de place pour lui au sein du réseau d’hébergement de l’agence fédérale. Une entorse à la loi sur l’accueil des demandeurs d’asile, que le tribunal de Bruxelles avait d’ailleurs reconnue comme telle fin juillet – décision qui n’a toutefois pas eu le moindre impact sur la situation de Camara A.

À lire aussi Chaos migratoire: la CEDH rappelle la Belgique à l’ordre sur le plan de l’Etat de droit

D’après Matthieu Lys, l’avocat de ce demandeur d’asile, la décision récente de la CEDH semble par contre avoir eu l’effet d’un électrochoc, puisque son client a été convoqué ce vendredi par Fedasil pour évoquer son cas. « Fedasil lui a désigné le centre d’accueil d’Evere. Il y dormira ce soir », rapporte-t-il.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel Ney, vendredi 4 novembre 2022, 23:27

    Il fallait pl le remballer dans son pa d'origine...sans doute un futur député...ou ministre. Nous sommes vraiment des imbéciles!!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko