Accueil Culture Scènes

Pablo Andres? Appelez-le docteur…

Le 13 novembre, il animera avec Kody une soirée spéciale au Cirque Royal, sur la Coupe du monde au Qatar. Derrière ses facéties, le comédien se reconnaît une mission : apporter du rire et de l’espoir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Il est Mexicain par la mère, Belge par le père. On l’appelle Pablo Andres, avec accent. A la française, dites Paul André ! Cela fait une petite dizaine d’années qu’à l’approche d’une compétition internationale de football, le Speedy Gonzales du plat pays sort de sa boîte comme un diable – rouge – et décapsule un sketch, souvent incarné par l’agent Verhaegen, sorte de petit-cousin brusseleir de feu le commandant (Manu) Thoreau, la zwanze et l’hystérie en plus.

Tout pour en faire un digne héritier du Grand Jojo, ou un descendant des Snuls. Né en 1979, Pablo Andres a surtout été biberonné aux sketches des Inconnus, qu’il imitait tout gamin, puis à Alain Chabat ou à Robin Williams, « ce génie de l’humour, qui sait autant faire rire que toucher ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Esquenet Alexandre, vendredi 4 novembre 2022, 20:28

    Il est top ^^

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs