Accueil La Une Sports

Ecologie: crise existentielle chez les marins

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a d’abord l’événement populaire. Enorme, avec plus de deux millions de personnes qui auront déboulé dans Saint-Malo et ses environs au cours de ces deux dernières semaines, le plus souvent en voiture ou même en avion. Il y a 4 ans, tout ce petit monde avait grandement contribué aux… 145.000 tonnes d’équivalent CO2 qui avaient été rejetées en marge de la Route du Rhum ! Pas loin des 216.000 tonnes relevées en marge du Tour de France, l’an dernier. Et ce week-end, ils seront pas moins de 200.000 à se masser entre la Pointe du Groin et le Cap Fréhel pour tenter d’apercevoir la flotte au moment du départ. Ou, « mieux » encore : à bord des centaines de bateaux à moteur qui tourneront autour des 138 bateaux de course. Avant que l’organisation et les équipes ne bondissent dans les avions, destination de la Guadeloupe…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs