Accueil Sports Football Football belge Charleroi

D1A: porté par un quadruplé d’Onuachu, le Racing Genk vient facilement à bout de Charleroi (4-1)

Sans avoir l’air de forcer leur talent, les Limbourgeois ont vaincu le Sporting de Charleroi en ouverture de la 16e journée de Jupiler Pro League.

Temps de lecture: 2 min

Genk a remporté une neuvième victoire consécutive en championnat, une première dans leur histoire, en venant à bout de Charleroi, 4-1, pour le compte de la 16e journée. Les Limbourgeois, qui dominent la Pro League, sont invaincus depuis leur défaite lors la première journée.

Grâce à un quadruplé d’Onuachu, Genk (43 points) consolide sa première place et compte désormais 10 points d’avance sur l’Antwerp, qui recevra Anderlecht dimanche. Charleroi est 11e avec 19 points.

Le match a débuté sur des chapeaux de roue avec un penalty provoqué par Muñoz, le Colombien étant «accroché» dans la surface par Wasinski. Onuachu n’a pas tremblé devant Koffi pour ouvrir le score d’un tir puissant en plein milieu du but (1-0, 9e). Le portier carolo a pu intervenir, quelques minutes plus tard, pour garder les siens dans la rencontre sur une frappe d’Hrosovsky (12e).

La première percée des Zèbres, avec Wasinski finalement stoppé par un tackle d’Heynen (33e), a été très vite suivie d’un nouveau but pour Onuachu, qui a coupé d’une tête plongeante propulsée sous la barre un centre idéalement brossé sur coup franc par Mike Trésor (2-0, 35e).

Il a fallu attendre l’heure de jeu pour retrouver de l’action avec un départ fulgurant en profondeur de Paintsil, finalement confronté à un retour héroïque de Wasinski (59e). Quelques minutes plus tard, Heymans est arrivé de la deuxième zone derrière la défense limbourgeoise pour pousser dans le but vide le centre de Zorgane (2-1, 66e) et ainsi sonner la révolte.

Les espoirs carolos ont néanmoins été de courte durée, puisqu’une reconversion de Genk a vu Paul Onuachu valider son triplé en concluant dans le petit rectangle un centre au sol de Paintsil (3-1, 71e). Le meilleur buteur de la compétition s’est offert un quadruplé et un douzième but cette saison, en surmontant de la tête les défenseurs carolos dans le temps additionnel (4-1, 90e+5).

Les compos

Genk : Vandevoordt, Munoz, McKenzie, Cuesta, Arteaga, Heynen, Hrosovsky, Castro, Trésor, Paintsil, Onuachu.

Charleroi : Koffi, Tchatchoua, Bager, Andreou, Wasinski, Kayembe, Zorgane, Ilaimaharitra, Benbouali, Hosseinzadeh, Mbenza.

Les statistiques du match

Le classement de Jupiler Pro League en direct

La rencontre en live

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Charleroi

SC Charleroi: Mehdi Boukamir, la prochaine belle surprise?

Arrivé à Charleroi à 9 ans, Mehdi Boukamir a franchi les échelons un à un pour intégrer le noyau A en début de saison dernière. De retour de blessure, il avait fait ses débuts pros lors du dernier match d’Edward Still et a livré un très bon stage.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb