Accueil Sports Autres sports Judo

Judo: trois podiums belges à Bakou

Les judokas belges ont brillé lors du Grand Chelem de Bakou. Matthias Casse (argent), Gaby Willems (argent) et Malik Umayev (bronze) ont marqué des points importants.

Temps de lecture: 3 min

Le judo belge a été à la fête, ce samedi, lors de l’avant-dernière journée du Grand Chelem de Bakou, en Azerbaïdjan. Outre Matthias Casse, depuis longtemps habitué des podiums en moins de 81 kg, Malik Umayev (-73 kg) et Gabriella Willems (-70 kg) ont, en effet, décroché une médaille qui confirme leur très bon début de saison et les rassure en vue des prochains JO.

Umayev, 22 ans, qui après avoir tenté l’aventure en moins de 81 kg où il avait décroché une médaille de bronze à Antalya en avril dernier, est sagement redescendu dans la catégorie inférieure depuis cet été après avoir compris qu’il n’avait (encore) rien à espérer avec Matthias Casse et Sami Chouchi devant lui. Une décision rapidement récompensée puisque, après avoir fini 7e au GP de Zagreb en juillet, et malgré sa place de 92e mondial, il est brillamment monté sur son premier podium à ce niveau. Battu en quarts de finale par l’Azeri Heydarov (IJF 3), le Visétois est reparti de plus belle via les repêchages avant de s’imposer face à l’Ouzbek Yuldoshev (IJF 9) en « petite finale » sur waza ari.

« C’était un match très chaud », explique Cédric Taymans, le directeur sportif francophone, obligé de céder sa place de coach en dernière minute à Nicole Flagothier en raison d’un contrôle covid positif. « On a eu raison de ménager Malik il y a quinze jours en ne l’envoyant pas à Abou Dhabi parce qu’il souffrait d’un lumbago. Il s’est magistralement rétabli à Bakou. C’est quelqu’un qui est capable de battre tout le monde ! »

Gaby Willems (IJF 24) était, elle, de la partie à Abou Dhabi où elle avait décroché l’argent, et la Liégeoise a remis ça en Azerbaïdjan. Une deuxième médaille consécutive qui devrait un peu plus la remettre en confiance après son année 2021 maudite où elle avait loupé les Jeux en raison d’une déchirure des ligaments du genou. Après avoir notamment battu par ippon la vice-championne du monde en titre, la Croate Cvjetko (IJF 6), en quarts de finale, elle n’a baissé pavillon qu’en finale contre la Néerlandaise van Dijk (IJF 2), sa bête noire (0-5 aux confrontations directes).

« Gaby est désormais en route pour le Masters (à Jérusalem, du 20 au 22 décembre), son prochain objectif, et elle ne l’a pas volé », précise encore Taymans.

Matthias Casse (IJF 2), de son côté, après un parcours relativement aisé, a dû s’incliner en finale des moins de 81 kg, face à l’Azeri Mollaei (IJF 7) sur waza ari dans le golden score. L’ex-Iranien, qui avait également brièvement combattu pour la Mongolie après avoir fui son pays, reste, à 30 ans, un adversaire particulièrement coriace…

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Judo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb