Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

D1A: pas de but et pas de vainqueur dans le choc entre l'Antwerp et Anderlecht

L’Antwerp a fait peur au Sporting d’Anderlecht qui a tenu bon pour obtenir le point du match nul.

Temps de lecture: 3 min

L’Antwerp et Anderlecht ont fait match nul (0-0) dimanche lors de la 16e journée du championnat, dimanche. Au classement, le club du Bosuil conserve sa deuxième avec 34 points, un de plus que l’Union Saint-Gilloise tenue en échec par Westerlo (1-1) mais à neuf unités de Genk. Anderlecht occupe le 11e rang avec 20 points, trois de retard sur le top 8.

Mark van Bommel a aligné son onze le plus expérimenté avec Jelle Bataille au latéral gauche à la place de Sam Vines, blessé à la cheville. A Anderlecht, Jan Vertonghen n’a pas pris de risque en vue du Mondial: touché à la cheville à l’échauffement, le Diable Rouge a déclaré forfait. Robin Veldman l’a remplacé par Moussa N’Diaye, décalant Hannes Delcroix dans l’axe de la défense. Le Néerlandais a également offert à Théo Leoni sa première titularisation et a entériné le retour d’Adrien Trebel sur le banc.

Bien que le coup d’envoi ait été retardé à cause de fumigènes lancés par les supporters anversois, la rencontre a débuté avec beaucoup d’intensité. Mais cela n’a pas généré beaucoup de spectacle tant il y a eu d’approximations dans le jeu des deux formations. Anderlecht s’est créé des occasions par Francis Amuzu (7e) et Lior Refaelov (10e), qui n’étaient pas de nature à surprendre Jean Butez. Le rythme était lent, les pertes de balle et les positions de hors-jeu nombreuses. Toutefois, l’Antwerp a hérité de la plus grosse occasion lorsque Van Crombrugge a repoussé un tir de Michel-Ange Balikwisha dans les pieds de Calvin Stengs, qui a mis le ballon à côté (39e).

Après la pause, l’Antwerp, soutenu par son public, a donné l’impression d’avoir retrouvé sa vivacité mais rien n’avait vraiment changé: parti en contre sur une mauvaise appréciation de Zeno Debast, Jurgen Ekkelenkamp a complètement manqué sa passe à Janssen en plein sprint (47e). Les Anversois étaient plus présents dans la zone adverse et sans une intervention d’Amadou Diawara, Ekkelenkamp aurait frappé au but. Pour permettre à son équipe de se dégager, le coach d’Anderlecht a sorti Fabio Silva, Diawara et Leoni pour Mario Stroeykens, Majeed Ashimeru et Trebel (64e). Cette manoeuvre a permis aux Mauves d’enrayer la progression de leur adversaire et à Ashimeru de partir en contre et de servir Amuzu, qui a été bloqué par Butez (74e). Après cet intermède, l’Antwerp a continué à pousser. Anderlecht a tremblé lorsque Van Crombrugge a dévié une frappe au second poteau d’Anthony Valencia dans les pieds de Bataille dont le tir à bout portant a frappé le poteau après avoir rebondi sur Debast (77e).

Revivez les moments forts de la rencontre :

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb