Accueil Société

Coronavirus: le point sur les chiffres en Belgique

Les contaminations et les hospitalisations sont en baisse.

Temps de lecture: 1 min

Entre le 29 octobre et le 4 novembre, 650 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en baisse de 45 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano mis à jour mardi matin.

Sur la même période, 4,7 personnes sont décédées par jour en moyenne alors qu’elles étaient porteuses du virus (-34 %), portant le bilan à 32.959 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Près de 5.400 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement, pour un taux de positivité de 14 %.

Entre le 1er et le 7 novembre, il y a eu en moyenne 48,4 admissions à l’hôpital par jour pour cause de covid, soit une baisse de 28 % par rapport à la période de référence précédente. Au total, 841 personnes positives au coronavirus sont actuellement hospitalisées, dont 61 patients traités en soins intensifs.

Le taux de reproduction du virus est quant à lui de 0,83. Lorsqu’il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à ralentir. L’incidence, qui renseigne le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants, atteint 111 sur 14 jours.

À lire aussi Coronavirus: une médecin citée à comparaître pour avoir administré un vaccin «expérimental»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Roche Maxine, mardi 8 novembre 2022, 11:20

    Super

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 8 novembre 2022, 9:36

    Ah ben comment cela est possible ? Alors que seulement 20% des wallons ont accepté la 4em dise de l elixir magique? Le sars cov2 est il devenu un rhume commes les scientifiques sérieux l avaient annoncé ou est ce l immunité naturelle qui est largement suffisante ?

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 9 novembre 2022, 19:38

    Visiblement ernotte continue de démontrer que c'est un parfait crétin ignorant tout des réalités médicales. C'est l'exemple typique du vulgaire pseudo-écolo-bobo de bas étage plus préoccupé par son nombril que par l'avenir de l'humanité. Le genre de déchet qui pollue inévitablement les causes qu'il prétend défendre. C'est un spécialiste des affirmation péremptoire dans le plus pur style trump. Un comble! La linotte n'a toujours pas compris que notre système immunitaire reconnaît et réagit à un antigène de la même manière que l'exposition à celui-ci soit naturelle du fait de la maladie ou artificielle après injection de l'antigène. C'est en fait le principe de base de la vaccination. Qui est nécessaire parce que malheureusement, souvent la maladie naturelle provoques des conséquences fâcheuses pouvant aller jusqu'au décès du patient. Pas de chance pour lui, le total de personnes décédées suite à la maladie est de 32959 personnes. Une de ses nombreuses arnaques est de distinguées morts de la covid et morts avec la covid (un cancéreux atteint de la maladie qui décède des suites de son cancer). Pas de chance pour lui, ces cas ne représentent que de l'ordre de 10% des décès. En gros dans le cas de la covid l'immunisation naturelle relève de la roulette russe. Il prétend ensuite que l'immunité "naturelle" est supérieure. Ben non, gros! Chaque année les virus du rhume circulent. Malgré que l'on y ait été déjà exposé, on s'en chope toujours plusieurs par an. Eh oui, klûût, le système immunitaire naturel a des "défaillances" et des limites. Si l'épidémie ne fait que frétiller à cette heure, mec, c'est peut être parce que grâce au réchauffement de la planète, le mois d'octobre passé a été particulièrement doux. Donc propice aux activités extérieures et à l'aération des bâtiments. Tout ce que le virus déteste. C'est justement parce que la vaccination est efficace que nous résistons mieux au virus. Quand on n'a plus qu'un neurone vaillant, c'est difficile de le capter. C'est pas une insulte, c'est un constat scientifique. En terme de courge, c'est plutôt toi qui doit en avoir. Pour te regarder dans le miroir. Parce que ton affirmation que les infectés sont toujours moins à risque est juste fausse. Ce n'est pas en répétant une arnaque trumpienne qu'elle devient réalité. Il n'y a que les tarés trumpiens qui y croient. Pleurniche pas si tu te sens insulté. C'est normal qu'un escroc soit décrit tel qu'il est. Pour soutenir mes propos, voici le texte qui t'explique en langage populaire pourquoi tu te goure et que t'es visiblement incapable de comprendre. Au plus tu reviendras avec tes arguments foireux, au plus tu prouveras que tu n'est qu'un minable escroc doublé d'un crétin fini. Voici une de mes réponse à tes habituels mensonges : Pour expliquer pourquoi ernotte se trompe et tente en vain de nous tromper, voici ce que répondait l'afp aux allégations de peronne (https://factuel.afp.com/http%253A%252F%252Fdoc.afp.com%252F9T66WQ-1) : "Cependant, comme expliqué dans le document, les chiffres bruts de chaque catégorie ne permettent pas à eux seuls d'attester -ou non- de l'efficacité des vaccins. "Dans le contexte d'une couverture vaccinale très élevée dans la population, même avec un vaccin très efficace, on s'attend à ce qu'une grande partie des cas, des hospitalisations et des décès surviennent chez des personnes vaccinées, simplement parce qu'une plus grande proportion de la population est vaccinée que non vaccinée et qu'aucun vaccin n'est efficace à 100 %. Cela est d'autant plus le cas puisque la vaccination a été privilégiée chez les personnes les plus vulnérables ou les plus exposées à une maladie grave. Les personnes appartenant à des groupes à risque peuvent également être plus exposées au risque d'hospitalisation ou de décès dû à des causes autres que le COVID-19, et peuvent donc être hospitalisées ou mourir avec le COVID-19 plutôt qu'à cause du COVID-19", note ainsi le rapport. "Le nombre total de décès dans la colonne des vaccinés est plus de 4 fois supérieur à celui des non-vaccinés - c'est factuellement correct - mais il est factuellement incorrect d'en tirer la conclusion que les vaccins ne fonctionnent pas ou ne causent pas de décès. Le fait est que la couverture vaccinale dans certains de ces groupes d'âge est supérieure à 95 %. (...) C'est pourquoi le calcul du taux est si important - il montre que le taux de décès chez les non-vaccinés est beaucoup plus élevé", précise l'agence de santé publique auprès de l'AFP. "Donc, oui, le chiffre de Christian Perronne] est correct si l'on considère uniquement les chiffres totaux des décès. Mais l'utilisation de ces chiffres totaux seuls est trompeuse, car la taille de la population vaccinée est beaucoup plus importante que celle de la population non vaccinée. Pour simplifier, même si tout le monde était vacciné, TOUS les décès surviendraient par définition parmi les personnes vaccinées, même si le vaccin est efficace", indique encore l'agence.". C'est écrit dans un langage simple qu'ernotte devrait comprendre. Comme il n'est pas à sa première saillie, la prochaine fois qu'ernotte viendra avec son argument de l'inefficacité des vaccins prouvé par le nombre absolu de cas chez les vaccinés, ernotte confirmera sa malhonnêteté profonde et irrécupérable.

  • Posté par massacry olivier, mardi 8 novembre 2022, 15:33

    Avrell quand on pense que l'immunité naturelle empêche les infections, on se tait.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 8 novembre 2022, 12:58

    Dites <Averell>, vous devriez vous relire un minimum avant de poster, vos élucubrations quasiment malhonnêtes et vos "interprétations des chiffres" totalement incompétentes, commencent à ressembler à un véritable charabia quasiment illisible. Et pour ce qui est d'un quelconque "manque d'éducation", vous mettre le nez dans vos "incohérences" (pour rester poli justement) n'en constitue nullement une preuve.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko