Accueil Sports Football Football à l'étranger

Rio Ferdinand craint des abus racistes à la Coupe du monde: «Les lois ne sont pas en place pour protéger les joueurs»

Des mots forts de l’ancien footballeur avant le Mondial au Qatar.

Temps de lecture: 1 min

Michael van Praag, l’ancien président de la fédération néerlandaise de football, à l’époque de la candidature commune de la Belgique et des Pays-Bas à l’organisation du Mondial 2018, a estimé lundi que « la Coupe du monde n’aurait jamais dû avoir lieu au Qatar ».

Rio Ferdinand, véritable légende du football anglais, a encore été plus loin dans un entretien accordé au Guardian. « Les lois ne sont pas en place pour protéger les joueurs », a-t-il lancé en évoquant clairement le racisme. « Des réactions sur le terrain ? Je pense que ça se jouera dans la tête des joueurs, eux qui se retrouveront sous haute pression pendant le Mondial. Il n’y a pas que l’Angleterre. Tous les joueurs de couleur du monde entier sont dans le même cas ».

Pour lui, l’une des raisons de ce type d’abus est liée aux réseaux sociaux. « Le racisme et toutes les formes de discrimination sont les bienvenus sur les réseaux sociaux car cette interaction équivaut à plus d’argent publicitaire ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, mardi 8 novembre 2022, 14:15

    Stop au Qatar bashing!!! Les Quataris ne souhaitent pas que leur coupe du monde serve de tribune à des groupuscules activistes, climatiques ou autres. C'est leur droit le plus strict. C'est le souhait de l'immense majorité des amateurs de foot-ball.

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb