Accueil Guerre en Ukraine

Un discours de Charles Michel censuré par la Chine car critique sur la guerre en Ukraine

Le président du Conseil européen devait s’exprimer dans un message vidéo préenregistré à l’occasion de la China International Import Expo à Shanghai. La vidéo ne sera finalement pas diffusée à la demande des autorités chinoises.

Temps de lecture: 2 min

Les autorités chinoises ont ordonné l’annulation d’un discours d’ouverture prononcé par le président du Conseil européen, Charles Michel, lors d’une importante foire commerciale à Shanghai, dans lequel il aurait critiqué l’invasion de l’Ukraine par la Russie et appelé à une plus grande indépendance commerciale vis-à-vis de la Chine. C’est une information rapportée par l’agence de presse Reuters. Une source bien placée a confirmé la nouvelle à Belga.

Charles Michel devait s’adresser à la China International Import Expo (CIIE) dans un message vidéo préenregistré. Cette vidéo n’a finalement pas été montrée à la demande des autorités chinoises, entend-on dans les milieux européens.

Dans son message, les diplomates européens ont indiqué que le président du Conseil européen parlerait, entre autres, de la « guerre illégale de la Russie en Ukraine » et des « leçons importantes » que l’Europe en tire. Ce faisant, il s’attaquerait à la dépendance de la Russie à l’égard des combustibles fossiles, en étendant cette critique à la dépendance commerciale à la Chine. « En Europe, nous voulons un équilibre dans nos relations commerciales pour éviter un degré de dépendance trop élevé. Cela vaut également pour les relations commerciales avec la Chine. » Michel demanderait également à Pékin de faire davantage pour mettre fin à l’effusion de sang en Ukraine.

À lire aussi Ne pas répéter avec Pékin l’erreur faite avec les hydrocarbures du Kremlin

Outre M. Michel, le président chinois Xi Jinping, le directeur du Fonds monétaire international (FMI), le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce et les présidents de l’Indonésie, du Sri Lanka et du Belarus figuraient également au programme. Ils ont effectivement abordé la foire commerciale, selon le site web. Le Biélorusse Alexandre Loukachenko est un allié du président russe Vladimir Poutine.

La Chine a jusqu’à présent été réticente dans sa réponse à la guerre en Ukraine. Xi et Michel participeront tous deux au sommet du G20 à Bali dans le courant de la semaine.

À lire aussi A Pékin, le show d’un Parti qui veut se montrer uni et puissant

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 10 novembre 2022, 9:43

    J'espère que cela fera réfléchir les trop nombreux zozos à l'UE qui sont encore favorables à la Chine. Censurer ce discours démontre à quel point le régime chinois est devenu abject, meurtrier.

  • Posté par Multatuli ., mardi 8 novembre 2022, 23:18

    Et chez nous pas de censure ? https://qactus.fr/2022/10/20/france-une-journaliste-de-bfm-tv-coupee-apres-avoir-evoque-des-crimes-des-militaires-ukrainiens-video/

  • Posté par Multatuli ., jeudi 10 novembre 2022, 19:11

    Joute dodo vous êtes vraiment comique. Quand une information ne va pas dans votre sens elle n'est pas recoupée, elle est un "on dit". Quand ça va dans votre sens c'est la vérité absolue. Si c'était une information non vérifiée, on ne l'aurait pas coupée mais on lui aurait demandé d'où elle tenait l'information. La presse occidentale n'est pas plus crédible qu'une autre. Je vous conseille à ce sujet La fabrication du consentement selon Chomsky : https://1000idcg.com/fabrication-consentement-chomsky/

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 10 novembre 2022, 9:41

    Interdire de diffuser des mensonges, n'est pas de la censure. En l'occurence, la femme de bfm (on ne peut pas l'appeler une journaliste!) reprenait des informations non recoupées, des "on-dit", des rumeurs. Ce n'est pas du journalisme.

  • Posté par lambert viviane, mardi 8 novembre 2022, 16:09

    Il est tellement brillant qu'il fait peur! ... comme dirait son père.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une