Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2016

Les Islandais à Nice: «Cet Euro, c’est comme des vacances nationales!»

Avec les Islandais, le spectacle est (un peu) sur le terrain, mais aussi (beaucoup) dans les tribunes. Reportage à Nice avant leur rencontre avec l’Angleterre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Une grande compétition recèle toujours une surprise, un « underdog » qui renforce la dramaturgie du grand théâtre médiatico-sportif. L’Islande a le profil parfait. 330.000 habitants, soit le plus petit pays ayant jamais participé à la phase finale d’un Euro. Une île presque ignorée du reste de l’Europe, si ce n’est lorsqu’un volcan au nom imprononçable sur le continent vient paralyser le trafic aérien. L’Islande. Iceland. Le pays de glace, littéralement. Un caillou volcanique perdu dans l’Atlantique nord. Un nain géopolitique et footballistique. Le parfait inconnu qui s’invite à la fête. Et qui amène avec lui toute sa bande. Et ça tombe bien, parce que la bande est très sympa.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs