Accueil Sports Coupe du monde

Coupe du monde 2022: le Tribunal arbitral du sport confirme la participation de l’Équateur mais prend une sanction contre la fédération

Le TAS devait se prononcer sur le recours interjeté par les fédérations chiliennes (FFCH) et péruvienne (FPF) contre les décisions des Commissions de discipline puis de recours de la FIFA concernant la qualification de Castillo par l’Équateur.

Temps de lecture: 2 min

L’Équateur pourra participer à la Coupe du monde de football qui commence le 20 novembre au Qatar. Selon le Tribunal arbitral du sport (TAS), Byron Castillo était bien éligible pour disputer les rencontres de qualifications au Mondial. Le TAS a néanmoins sanctionné la Fédération équatorienne (FEF) pour « une violation des règlements » de la FIFA, l’instance mondiale du football.

Le TAS devait se prononcer sur le recours interjeté par les fédérations chiliennes (FFCH) et péruvienne (FPF) contre les décisions des Commissions de discipline puis de recours de la FIFA concernant la qualification de Castillo par l’Équateur.

Castillo a participé à huit rencontres des qualifications au Mondial avec l’Équateur. La fédération chilienne accusait l’arrière-droit d’être né en Colombie et d’avoir falsifié sa date de naissance. Selon elle, des documents montreraient que Castillo est né à Tumaco en Colombie en 1995 et non, comme indiqué sur ses documents officiels, à Villamil Playas en Équateur en 1998. Elle demandait à ce que les résultats de ces huit rencontres soient annulés et que l’Équateur soit, par conséquent, exclu de la Coupe du monde.

Selon, le TAS, la fédération équatorienne n’est pas coupable de la supposée fraude de Castillo. Le tribunal estime que le joueur devait être considéré comme Equatorien étant donné que les autorités locales lui avaient attribué cette nationalité avec un passeport authentique. Mais le TAS se dit « assez convaincu » que certaines informations fournies pour ce passeport sont fausses, à savoir la date et le lieu de naissance : le joueur est bien né à Tumaco en Colombie le 25 juin 1995. Le TAS estime que la fédération équatorienne « n’est pas l’auteur du document falsifié, mais seulement l’utilisateur ». Le tribunal condamne la FEF à une déduction de 3 points lors des prochaines qualifications au Mondial ainsi qu’à une amende de 100.000 francs suisses (100.700 euros).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Décodage Formule, inflation de matchs… 2026, la nouvelle tentation de la Fifa

Le format à 32 aura vécu au soir de la finale de Doha. En 2026, le Mondial nord-américain accueillera 48 pays. Officiellement, la FIFA a arrêté une formule avec 16 groupes de trois. Officieusement, elle est ouverte à une phase finale avec 12 groupes de quatre. Décision finale au milieu de l’année 2023, vraisemblablement.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb