Accueil Monde Union européenne

Brexit: l’Europe accordera un délai d’attente à Londres

Après la stupeur et la gueule de bois du vendredi, ce lundi devrait voir s’ouvrir la période de divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Un premier moment formel, le Conseil européen (sommet des chefs d’Etat ou de gouvernement) se tiendra ces mardi et mercredi. Avant cela, lundi, le président du Conseil Donald Tusk, et séparément François Hollande et Matteo Renzi, se rendront à Berlin conférer avec la chancelière Angela Merkel. Le même jour, c’est aussi le secrétaire d’Etat américain John Kerry qui, déroutant de Palestine, viendra rencontrer à Bruxelles son homologue européenne Federica Mogherini et à Londres, David Cameron. Une visite du parrain américain que l’on devine soucieux de la stabilité et de la cohésion européennes.

Mardi, c’est le Parlement européen qui se réunira à Bruxelles en session plénière extraordinaire, convoquée vendredi. Où sera sans nul doute posée la question de la place et de l’attitude des eurodéputés britanniques. (Le commissaire britannique Jonathan Hill a, lui, démissionné samedi.)

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs