Accueil Opinions Chroniques

«Les jambes et la tête»: Les sportifs de haut niveau à l’heure de la course au contrat

La fin d’année est synonyme de reconduction… ou non du contrat dont nos meilleurs athlètes bénéficient de la part des pouvoirs publics. Pour l’obtenir, ils ont intérêt à être ou rester performants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 5 min

C’est une période particulièrement stressante et pas toujours bien vécue par nos champions. Depuis quelques semaines, les sportifs de haut niveau sous contrat à la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) sont en train de passer leur grand oral annuel auprès de leur direction technique et de l’Adeps avant de découvrir, d’ici la fin de l’année, si, après leur évaluation, ils seront prolongés ou pas avec un nouveau bail d’un an. Une décision laissée à la discrétion de la ministre Valérie Glatigny (MR) même si celle-ci se fie généralement aux rapports qu’on lui transmet.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs