Accueil Culture Livres

Le goût de Bob Morane

Le billet d’humeur de Jean-Claude Vantroyen.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Bob Morane, j’ai adoré ça quand j’étais gosse. La Vallée infernale, La galère engloutie, Sur la piste de Fawcett, le sultan de Jarawak, Oasis K ne répond plus… Rien que les titres titillaient mon imagination. Le premier date de 1953. Et 70 ans plus tard, Bob Morane est toujours là, même si son créateur, Henri Vernes, est mort l’année passée, à 102 ans, ça conserve, l’aventure ! Une nouvelle BD vient de sortir, chez Soleil : Les prisonniers du temps, signée Eric Corbeyran, Christophe Bec et Paolo Grella. Le goût des Bob Morane, c’est comme celui des cuberdons ou des nic-nac, ça ne s’émousse pas avec le temps.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Baeyens Remi, vendredi 11 novembre 2022, 11:57

    Ah, les Bob Morane de mon enfance. Maintenant, il serait politiquement correct ? Va t'on aussi faire disparaître certains des romans comme politiquement incorrects? J'ai visité l'exposition 'Hergé' à Madrid. Magnifique et beaucoup de visiteurs. Les explications de Hergé qui utilise le bruxellois comme langue internationale sont hilarantes, ce qui faisait bien rire les visiteurs madrilènes. Tous les albums publiés dans les différentes langues sont là. Seule exception : 'Tintin au Congo' Ah ! la censure.

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs