Accueil Police et justice

La police attaquée à Bruxelles: un mort, le suspect avait proféré des menaces dans un commissariat

Deux policiers ont été victimes d’une agression au couteau à Schaerbeek ce jeudi. L’un des deux agents a succombé à ses blessures. Plus tôt dans la journée, le suspect s’était rendu au commissariat d’Evere, où il avait proféré des menaces à l’encontre des forces de l’ordre.

Temps de lecture: 2 min

L’un des policiers poignardés lors d’une attaque au couteau jeudi soir à Schaerbeek a succombé à ses blessures, a confirmé le parquet de Bruxelles. L’auteur a été neutralisé par une autre patrouille.

Plusieurs médias rapportent que l’homme qui a attaqué les policiers aurait crié « Allah Akbar ». Le parquet fédéral se contente pour l'heure de confirmer que le dossier a effectivement bien été placé sous sa responsabilité. La piste terroriste semble à ce stade considérée avec sérieux.

D’après nos informations, le suspect s’était présenté ce jeudi midi dans un commissariat d’Evere en expliquant son intention de commettre un attentat contre des policiers. Sous la supervision d’un magistrat, il a été emmené avec son propre accord dans un hôpital avec l’objectif de lui faire subir une évaluation psychiatrique. Visiblement, ce dernier a été par la suite relâché.

La chronologie des faits

Les faits se sont produits jeudi vers 19h15 à Schaerbeek. « Une de nos patrouilles a été attaquée par un homme armé d’un couteau », a déclaré la zone de police de Bruxelles-Nord. « Les deux policiers ont ensuite appelé des renforts. Un policier d’une autre patrouille a utilisé son arme à feu pour neutraliser l’agresseur. Les deux inspecteurs blessés et l’agresseur ont été emmenés à l’hôpital. Le parquet de Bruxelles a été informé des faits », a déclaré la zone de police.

Deux équipes Smur et trois ambulances des pompiers de Bruxelles se sont rendues sur place.

« Drame horrible »

Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur, a réagi sur son compte Twitter, qualifiant les événements de « drame horrible ». « Mes pensées vont avant tout aux proches, aux membres de la zone de police et à l’ensemble de la police », indique-t-elle également.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Louis Jean, vendredi 11 novembre 2022, 11:13

    Mes sincères condoléances

  • Posté par cordier laurent, vendredi 11 novembre 2022, 7:43

    Mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ce policier mort dans l'exercice de ses fonctions.

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 11 novembre 2022, 6:19

    L’histoire est triste mais la responsabilité civile de l’Etat au travers de son agent qu’est le magistrat ne pourra être éludée. De façon générale ce fait dramatique nous éclaire sur une situation problématique liée à l’inadéquation des magistrats dans leur fonction. La magistrature est aujourd’hui composée à 80% de femmes assez jeunes issues toutes d’un même milieu socio-culturel à tendance bobo. Leur contact avec la réalité de la rue est absolument nul. Le parallèle peut être fait avec les politiques. Ils vivent tous à Rhode ou à Uccle mais ils ne fréquentent évidemment jamais Molenbeek ou Saint-Josse où vivent les sans-dents. De façon générale ce sont toutes les élites occidentales qui sont totalement détachées du vrai monde d’en bas dont elles n’ont qu’une vision imaginaire et souvent édulcorée. Comment voulez-vous que ces « gens »apprécient convenablement la dangerosité d’un individu qu’ils ne voient même pas pas?

  • Posté par massacry olivier, vendredi 11 novembre 2022, 17:04

    Voila c'est démontré El Cabron ne " pense" que par cliché et stéréotypes. La magistrature composée de femmes à 80%, jeunes ( il a oublié jolie) et bobo? Une source, preuve, non nada, à part le clichés des series tv. Pour la Belgique difficile de trouvé des info, pour la France, on peut lire un mémoire de Science Po de Lille ,< Le plafond de verre dans la magistrature - L’analyse d’un régime d’inégalités parmi les magistrat.e.s.>. Pas de bol la réalité y apparait tout autre, mais bon El Cabron sait, il a la science divine. Tout comme pour le politique , quelqu'un pour lui rappeler la réglé e résidence d'un bourgmestre, non, je comprend , ce serait en vain. Et voila de cliché en cliché, le Politique vivrait sur une autre planète, déconnecté du réel,

  • Posté par collin liliane, vendredi 11 novembre 2022, 13:31

    De façon générale ce fait dramatique nous éclaire sur une situation problématique liée à l’inadéquation des magistrats dans leur fonction. Il nous éclaire surtout sur l'inadéquation entre les valeurs occidentales et celles d'une doctrine politico-religieuse qui, profitant de notre laxisme, se développe ici depuis plus de 50 ans.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Police et justice

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko