Accueil La Une Sports

Frédéric Vergnoux, nouveau patron de la natation belge: «J’ai découvert une natation peu ambitieuse»

Frédéric Vergnoux, le nouvel entraîneur national de la natation belge, est en train de prendre ses marques. Il veut remobiliser les troupes et est persuadé que la relève sera présente aux JO de Paris.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Un peu plus de cinq mois après l’annonce de son arrivée comme entraîneur national et deux mois après son entrée en fonction officielle, Frédéric Vergnoux va enfin pouvoir effectuer un regard périphérique sur tout (ou presque) ce que la natation belge compte comme forces vives. Le Français, 49 ans, engagé (au moins) jusqu’aux JO de Los Angeles 2028, va vivre, ce week-end, ses premiers championnats de Belgique. Et même s’il ne s’agit « que » de ceux en petit bassin de 25 mètres, on le sent impatient de se rendre à Louvain pour y prendre la température. A l’heure où le deuxième sport olympique, malgré quelques frémissements, vit des heures difficiles dans notre pays, le Drômois est plein d’enthousiasme en dépit de l’ampleur de sa tâche.

Dix semaines après votre arrivée en Belgique, comment se déroule votre acclimatation ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs