Accueil La Une Belgique

Bruxelles, épicentre des essais cliniques précoces de Pfizer

La Pfizer Clinical Research Unit, installée sur le site d’Erasme, mène depuis 30 ans des essais cliniques de phase 1. Soit les premiers d’une longue batterie de tests visant à s’assurer de l’innocuité d’une molécule jugée prometteuse. Au total, 8.000 volontaires y ont participé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Ma motivation première, c’est l’argent… » Pedro (prénom d’emprunt), 29 ans, ingénieur de formation, n’en fait pas mystère. S’il participe pour la troisième fois de sa vie d’adulte à des essais cliniques de la Pfizer Clinical Research Unit (PCRU), située sur le site de la clinique universitaire Erasme, c’est pour pouvoir récolter des sous et partir plusieurs mois en voyage en Asie. Un pactole rapidement constitué : en 23 jours, il gagnera au total 5.900 € (primes covid et déplacements compris) pour se voir administrer deux médicaments déjà approuvés contre les problèmes urinaires dont Pfizer cherche à savoir sur une vingtaine de volontaires sains comme Pedro s’ils peuvent être combinés… Si Pedro et les autres « cobayes humains » le souhaitent, ils pourront rempiler rapidement – du moment qu’ils laissent s’écouler minimum soixante jours. A noter que le montant de la compensation varie en fonction de la durée du séjour dans la PCRU et de la nature de l’étude.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, samedi 12 novembre 2022, 14:25

    Les Qatari vont-ils nous accuser d'exploiter honteusement des cobayes humains? En tout cas, quand on utilise des rats ou des souris, les protestations des "bienpensants" ne manquent pas.

  • Posté par Dr Mi, samedi 12 novembre 2022, 17:05

    On les force pas non plus à servir de cobaye. Et on ne les empêche pas d arreter et de retourner chez eux en confisquant leur passeport. Faut arrêter avec les comparaisons foireuses.

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs