Accueil Belgique Politique

Nadia Naji (Groen): «Les écologistes ne sont pas des boxeurs par nature»

La coprésidente de Groen, Nadia Naji, adopte un style plus offensif en rendant les coups et en communiquant davantage sur les sujets comme le nucléaire, la migration ou le réchauffement climatique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’est depuis sa chambre d’hôtel de Charm el Cheikh où se déroule la Cop27 que la nouvelle coprésidente de Groen, la jeune trentenaire, Nadia Naji, élue en juin, nous a accordé une interview. Climat, nucléaire, asile, pouvoir d’achat, elle n’élude aucun sujet.

Que faites-vous à la COP 27 considérée par certains comme du greenwashing ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

52 Commentaires

  • Posté par collin liliane, mardi 15 novembre 2022, 16:55

    @ Wauters Georges "Donc effectivement si vous souhaitez favoriser le carriérisme politique n'hésitez à suivre les conseils de M Dubois". il est bien connu que Nollet, Deleuze, Khattabi, Durant, Glikinet... n'ont pas fait carrière en en politique :-) Quant aux généalogies, rien de plus normal: un fils de plombier s'intéressera à la plomberie, un fils de boulanger à la boulangerie, pourquoi un fils de politique ne pourrait-il pas s'intéresser à la politique? Aux électeurs de le choisir ou pas.

  • Posté par Wauters Georges, mardi 15 novembre 2022, 20:30

    Mme. Collin, on est bien d accord, c est à l électeur de choisir. Autant donc qu il soit bien informé. Je voulais juste pointer que contrairement à ce que M. Dubois semble prétendre, écolo est certainement le parti avec le plus de règles de bonne gouvernance. Donc si pour lui ou vous le cumul des mandats grassement payés, n est pas un problème, libre à vous. Mais de là à viser en plus les meilleurs de la classe en la matière, c est peut-être pousser le bouchon un peu loin.

  • Posté par Dubois Raymond, dimanche 13 novembre 2022, 15:18

    Les écologistes ne sont pas des" boxeurs par nature " mais un groupe politique éphémère qui devrait disparaître dans les années prochaines - ECOLOGISTE des paroles ... POUR OBTENIR DES POSTES payés par des citoyens -

  • Posté par Wauters Georges, mardi 15 novembre 2022, 15:31

    M Marc, si vous préférez ceux qui cumulent de nombreux mandats et la rémunération qui va avec, libre à vous. Pour ma part se limiter à un seul mandat rémunéré me semble être une règle de bonne gouvernance. Elle permet à l élu de se consacrer totalement à son travail et évite les conflits d intérêt. Pour ce qui est de ce que vous appelez le slalom, chacun doit forcément se trouver un travail lorsque son mandat est terminé. Pour ma part je ne vois pas où est le problème de travailler pour le parti plutôt qu un autre job. Dernier point vous citez quelques personnalités écolos, qui sont plutôt des exceptions, sans parler des « dynasties » qu on retrouve dans d autres partis.

  • Posté par D Marc, mardi 15 novembre 2022, 8:51

    @Wauters Georges : en effet, les écologistes sont les champions du slalom. Ils alternent les fonctions de député, ministre, président de parti, ministre ... et ainsi de suite (Nollet, Gilkinet, ...), jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs