Accueil Monde France

Immeubles effondrés à Lille: une personne est portée disparue (photos et vidéo)

Deux immeubles se sont soudainement effondrés ce samedi 12 novembre, en début de matinée à Lille, en plein centre-ville. Une personne est portée disparue.

Temps de lecture: 2 min

Deux petits immeubles mitoyens se sont effondrés samedi matin dans une rue commerçante en plein centre de Lille, dans le nord de la France. Un homme pourrait être sous les gravats, selon les secours.

L’effondrement ne semble pas avoir fait d’autre victime, les logements ayant été évacués dans la nuit par précaution grâce au signalement d’un habitant qui rentrait chez lui. Une personne a été légèrement blessée, selon les pompiers.

Un bâtiment de trois étages en travaux s’est écroulé, entraînant un immeuble voisin dans sa chute vers 9h15 dans la rue Pierre Mauroy, une rue très passante de la ville, mais heureusement avant l’ouverture des magasins. Les bâtiments avoisinants ont été évacués samedi matin « par précaution ».

Une personne portée disparue

Des pompiers étaient toujours en début d’après-midi en train de déblayer les gravats, un mélange poussiéreux de briques et de poutrelles en métal, restes d’un échafaudage sur la façade du bâtiment. Et, après avoir un temps pensé que l’effondrement n’avait fait aucune victime, ils craignaient en début d’après-midi qu’un médecin, porté disparu, puisse se trouver dessous.

« On est quasiment sûrs que cette personne se trouve dans les gravats », a indiqué le lieutenant-Colonel Stéphane Beauventre, dans un message diffusé par le Centre opérationnel de secours (Codis). « Son téléphone ne répond pas, sa voiture est dans le parking, (…) et il » ne s’est pas présenté ce matin à son travail, a-t-il ajouté. « On concentre tous nos efforts à (…) extraire à la main les gravats pour accéder à cette victime. »

D’autres pompiers ont passé la matinée à vérifier les immeubles voisins pour déceler d’éventuelles fissures ou fuites de gaz consécutives à l’effondrement. Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui », a-t-il indiqué à l’AFP. « Une expertise judiciaire a été diligentée pour faire la lumière sur cette affaire », a ajouté le parquet.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une