Accueil Monde Proche-Orient

La Turquie s’inquiète d’une résurgence du terrorisme

Les autorités d’Ankara accusent le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d’être responsable d’un attentat qui a fait au moins six morts et plus de 80 blessés dimanche sur l’artère commerçante Istiklal à Istanbul. L’attaque a ravivé chez les Turcs des souvenirs douloureux et les craintes d’une nouvelle série d’attaques meurtrières.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le 8 novembre, aux côtés du Premier ministre suédois venu lui demander d’approuver l’adhésion de son pays à l’Otan, Recep Tayyip Erdogan avait peut-être parlé un peu vite. « Les sondages montrent que le terrorisme n’est plus la principale [préoccupation] de nos citoyens. Il ne figure même plus [parmi leurs préoccupations] », avait assuré le président turc.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Z pour Zorglub, mardi 15 novembre 2022, 1:12

    M’étonnerait pas qu’il y ait 2-3 attentats en suède et en Finlande aussi compte tenu de leur lâcheté lors des négociations pour leur entrée dans l’OTAN. Les kurdes ne vont pas oublier de sitôt qu’ils ont été vendus à la Turquie en échange de la signature turque.

  • Posté par meyer jean, lundi 14 novembre 2022, 17:17

    Erdogan ment comme toujours.

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs