Accueil Guerre en Ukraine

L’Ukraine affirme que la Russie a détruit une centrale électrique avant de quitter Kherson

Temps de lecture: 2 min

L’opérateur national ukrainien Ukrenergo a affirmé lundi que la Russie a détruit une centrale électrique clef à Kherson avant le retrait de ses troupes de la ville et de la rive droite du Dniepr la semaine dernière.

« La centrale énergétique qui fournissait l’électricité pour l’ensemble de la rive droite dans la région de Kherson et une partie importante de la région de Mykolaïv est pratiquement détruite », a écrit le président d’Ukrenergo Volodymyr Koudrytsky sur Facebook, ajoutant qu’il s’agissait d’une des « conséquences de la peur impuissante des occupants avant leur fuite ».

« La majeure partie de la région libérée de Kherson est sans électricité depuis le 6 novembre », a poursuivi M. Koudrytsky. « Nous faisons de notre mieux pour approvisionner les gens en électricité dès que possible », écrit-il encore.

L’Ukraine « a transmis la liste des équipements dont la région de Kherson a besoin à nos partenaires internationaux », a-t-il précisé, ajoutant que « la Pologne et la France ont déjà répondu ». Kherson avait été la première grande ville et le seul centre régional à tomber après l’invasion russe déclenchée fin février.

À lire aussi Guerre en Ukraine: dans Kherson libérée, l’immense soulagement des habitants

Le retrait forcé des troupes de Moscou face à la pression de la contre-offensive ukrainienne a constitué un camouflet pour le président russe Vladimir Poutine, qui avait ordonné la mobilisation de 300.000 réservistes en septembre.

L’armée russe a mené ces dernières semaines plusieurs vagues de frappes massives de missiles et de drones kamikazes sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes.

Des mines

La Russie a détruit «toutes les infrastructures cruciales» dans la ville de Kherson reprise aux forces de Moscou la semaine dernière par l’armée ukrainienne, a déclaré lundi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

«Avant l’hiver, les occupants russes ont détruit absolument toutes les infrastructures critiques», a affirmé M. Zelensky dans son allocution quotidienne, après avoir visité lundi la ville de Kherson. «Absolument toutes les installations importantes de la ville et de la région sont minées», a-t-il ajouté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par José Dehove, lundi 14 novembre 2022, 23:30

    Et pour la météo, -5°C à - 10°C annoncé en Ukraine début de semaine prochaine.. Sans électricité et probablement sans chauffage.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 15 novembre 2022, 11:11

    Par contre M. <Dupond - Dehove>, si cela se vérifie bien au niveau des températures annoncées, vous pourrez confirmer à votre "coreligionnaire" M. <Dupont - De Kegel>, que les sols risquent bien de commencer à "durcir" assez fortement à certains endroits... Finie donc (provisoirement?) la <Raspoutitsa> qui entrave si fortement les mouvements des véhicules. Ps: concernant l'attribution du "t" ou du "d" à l'un ou à l'autre des <Dupont & Dupond du Donbass> (TM : M. Bertrand), il faut bien avouer qu'elle s'est faite un peu au <vogelpik>, avec la marge d'erreur non nulle qui accompagne ce type de "processus".

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mardi 15 novembre 2022, 10:57

    Et le pire, c'est que cela semble vous "réjouir", M. Dehove... Ou n'est-ce qu'une "impression trompeuse" ?

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une