Accueil La Une Culture

A la découverte du troisième Fifty Lab

Le festival bruxellois des découvertes revient du 16 au 18 novembre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Le Fifty Lab est né des Fifty Sessions créées à Bruxelles en septembre 2016 par l’agence de relations publiques Fifty PR aujourd’hui renommée Five Oh. L’idée de ces concerts de type show-case est de présenter deux artistes par soirée, un ou une artiste belge et un ou une internationale. Ceux-ci ne peuvent avoir publié plus d’un album, quel que soit le style de musique adopté.

Five Oh – une « creative music PR agency » comme elle se définit elle-même – est connue dans le milieu musical belge pour réunir les attachées de presse d’Angèle (qui partage d’ailleurs ses bureaux et ceux de ses managers dans le même espace de coworking forestois) et de Clara Luciani mais aussi de : Lous & the Yakuza, Indochine, Raphael, Zap Mama, Stace, Charlotte Adigéry, Bolis Pupul, ML, Iliona, L’Or du Commun, Fishbach, K.ZIA, Agar Agar, Frenetik, November Ultra, Vendredi sur Mer, Reinel Bakole, Yellowstraps, Tim Dup, Odezenne, Primero et beaucoup d’autres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Les coups de cœur du MAD

White Noise questionne la société d’hier et d’aujourd’hui , la prospérité à outrance et la masturbation intellectuelle. Kore-eda n’a rien perdu de sa force narrative. Le tour de force poétique et musical de Daria Nelson et Mathias Malzieu ?

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs