Accueil Opinions Chroniques

«Lettre de la City»: Forces et fragilités du Forex

Sur le marché des devises, Londres se taille la part du lion avec 38 % des transactions mondiales. Mais les cambistes de la City doivent se méfier de leurs concurrents… et des scandales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le chiffre est vertigineux. Tous les jours, quelque 7.500 milliards de dollars changent de main sur le Forex (Foreign Exchange Market), le marché des devises, selon le rapport trisannuel de la Banque des règlements internationaux.

En clair, à écouter « la banque centrale des banques centrales », il suffit d’un peu plus de trois jours pour que s’échange sur les monnaies l’équivalent de l’ensemble du commerce international sur une année (24.795 milliards de dollars en 2019).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs