Accueil Belgique Politique

Le déficit fédéral plonge d’1,7 milliard, avant que De Croo ne le corrige

Lundi soir, la loi budgétaire affichait un déficit supérieur de 1,7 milliard par rapport aux annonces officielles d’octobre. Mais mardi soir, Alexander De Croo intervenait pour le corriger. « Erreur du cabinet du Budget », selon la version officielle.

Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Gros cafouillage autour du budget fédéral. Durant un jour, le déficit a augmenté d’1,7 milliards, avant de revenir à sa valeur initiale. Explications.

Lorsque le gouvernement a bouclé son budget fédéral, en octobre dernier, l’épure, dûment transmise à la Commission européenne, affichait un déficit ramené à 2,9 % du produit intérieur brut (PIB). Mais dans la loi budgétaire, que les députés ont reçue cette semaine, il est subitement passé à… 3,4 % du PIB pour 2023, a constaté le parti d’opposition N-VA. Soit une différence de 1,3 milliard. C’est encore pire pour 2024, où la différence se chiffre à 1,7 milliard.

À lire aussi Budget: le compromis à la belge

Mais que s’est-il passé ? Dans un premier temps, le cabinet de la secrétaire d’Etat au Budget indiquait avoir rectifié le montant parce qu’il n’intégrait pas la prolongation de la baisse de la TVA sur les produits énergétiques. Et pourquoi ne l’aurait-on pas comptée dans un premier temps ? Parce que, optimiste, le gouvernement avait escompté une baisse des prix de l’énergie en 2023, ce qui aurait permis de relever les accises pour compenser les coûts de la baisse de la TVA… Mais la secrétaire d’Etat avait ensuite préféré opter pour une option plus prudente, en intégrant finalement la baisse de recette, sans escompter de baisse des prix de l’énergie. Résultat : le déficit s’est soudainement amplifié pour des montants qui ne sont pas symboliques. Le déficit global du pays (fédéral et entités fédérées) était même affecté par cette rectification, puisqu’il n’était plus de 5,8 % comme annoncé mais de 6,1 %, soit le double des fameux 3 % des critères européens. Le déficit total de la Belgique passait donc, d’un coup, de 33,5 à 35 milliards d’euros.

À lire aussi Règles budgétaires européennes: esprit de Maastricht, es-tu là?

Des modifications dont le cabinet du Premier ministre indique aujourd’hui n’avoir pas été informé. A tel point qu’en soirée, on apprenait que ledit cabinet a fait rectifier le budget pour le remettre dans son état initial, évoquant une erreur matérielle du cabinet de la secrétaire d’Etat. Le déficit retrouve donc sa hauteur initiale.

Mais tout ceci fait quelque peu désordre, et met en lumière de manière particulièrement visible le fait que le gouvernement a basé une bonne partie de ses prévisions de déficit sur l’espoir que les prix de l’énergie allaient baisser, ce qui permettra de rehausser les accises. Une vision plutôt optimiste, à l’heure où nous sommes : d’abord, il n’est pas acquis que les prix vont baisser. Ensuite, le mécanisme qui permet une hausse des accises n’a pas encore fait l’objet d’un accord au gouvernement fédéral.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Dany Bascourt, mercredi 16 novembre 2022, 17:42

    C'est triste de voir une telle situation,ce n'est pas clair, il y a du cache là derrière,on prends les gens pour des guignols,que les politiques restent des mois à rembourser, ils sauront comment ils traitent la population. Et pourquoi ne pas taxer les plus riches ??? On tourne autour du pot ???

  • Posté par Lietard Rudy, mardi 15 novembre 2022, 15:25

    La déprime, la morosité, le peuple qui ne consomme quasi pas ( par la faute des prix élevés de l'énergie ) nous voilà partis pour passer de bonnes fêtes de fin d'années. Mais bon soyons positifs la prime de fin d'année arrive il y a pire ailleurs.

  • Posté par c006ED7, mardi 15 novembre 2022, 15:23

    Comment peut-on se planter autant dans ses estimations et ne pas remettre sa démission le jour même ? De Croo et sa clique n'ont donc aucune gêne, aucune fierté ? Il est urgent que la population agisse, fort et vite.

  • Posté par Vador Dark, mardi 15 novembre 2022, 15:15

    "Le déficit total de la Belgique passe donc d’un coup de 33,5 à 35 milliards d’euros." C'est n'est pas très clair. S'agit-il du déficit pour l'année 2023?

  • Posté par Vador Dark, mardi 15 novembre 2022, 15:26

    Voici l'évolution de la dette au fil des années: https://countryeconomy.com/national-debt/belgium

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une