Accueil Société

COP27: un traité pour venir à bout des énergies fossiles

Omniprésentes, mais impensé des négociations internationales, les énergies fossiles doivent disparaître du paysage. Mais elles résistent. Un traité peut-il forcer le mouvement ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Et si, en parlant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, le monde s’était fourvoyé ? Et si l’énergie restait un des grands tabous des discussions climatiques qu’il faut exposer ? C’est ce que pensent plusieurs petits pays menacés par les impacts du changement climatique, soutenus par de nombreuses organisations, des milliers d’académiques parmi lesquels une centaine de prix Nobel. Leur constat : l’accord mondial signé à Paris en 2015 engage tous les pays à limiter le réchauffement de notre planète « bien en dessous de 2ºC » et au mieux à 1,5ºC par rapport à l’ère préindustrielle. Mais sept ans plus tard, la trajectoire n’est toujours pas la bonne. Le réchauffement annoncé pour la fin du siècle tourne plutôt autour de 2,6-2,8ºC si tous les engagements nationaux sont respectés. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent diminuer de 45 % en 2030 pour garder une chance de limiter l’élévation de la température à 1,5ºC.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 16 novembre 2022, 10:36

    Des ONG qui déconnent sur des principes alors que ce sont des chiffres de tonnes de CO2 et autres gaz à effet de serre qui sont important. On n'a âs besoin de tous ces juristes qui poil de culte et de ces journalistes qui se promènent dans la foire de la COP au soleil mais de chercheurs pour trouver les chemins vertueux, d'ingénieurs pour les mettre en oeuvre et de politiciens courageux pour décider avec réalisme et volonté.

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 15 novembre 2022, 18:55

    l’Inde est à mettre à l'honneur!

  • Posté par VERDOODT Jean-marie, mercredi 16 novembre 2022, 12:22

    C'est pour rire tout de suite ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs