Accueil La Une Culture

Wolfert Brederode: «Ruins and Remains»

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

ECM

Ce qui frappe d’abord, c’est le son. L’osmose parfaite entre le piano, le quatuor à cordes et les percussions. Sans que jamais ils ne se confondent, non, on les distingue mais ils s’entremêlent avec une souplesse rare. Ce qui frappe ensuite, c’est la musique. Mélancolique, nostalgique mais sans aucune suavité. On s’y abandonne avec ravissement et l’on plonge dans des rêveries et des méditations bienvenues. Ce qui frappe enfin, c’est la poésie qui se dégage de cette suite de ces 14 morceaux, qui fait surgir des couleurs, et pas seulement tristes et grises. C’est une musique de deuil, évidemment, mais c’est aussi une musique de consolation qui nous incite à aller au-delà du chagrin et à se relever.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Dix livres merveilleux dans la hotte du grand Saint

Des albums mués en théâtre d’ombres, des livres pop-up, des classiques illustrés par des stars, des histoires façonnées en œuvre d’art : voici les incontournables à mettre sur la liste de Saint-Nicolas. Lisez le premier chapitre de « 101 façons de lire tout le temps » et « La première aventure de Sherlock Holmes - Une étude en rouge »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs