Accueil La Une Sports

Un lent déclin sportif

Entre le vieillissement de sa défense et la méforme chronique de son capitaine, Eden Hazard, sans oublier les doutes de plus en plus grands autour de l’état de santé de Romelu Lukaku, Roberto Martinez a davantage de soucis à devoir solutionner que d’options à trancher.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ces derniers mois, et même si le sélectionneur botte toujours en touche en souriant, les doutes se multiplient dans son esprit. Tout comme dans les têtes de tous les amoureux des Diables rouges. Mais en sont-ils encore vraiment fous de leurs Diables rouges ?

Il suffit de rôder dans l’une ou l’autre buvette du sport-roi pour se rendre compte qu’ils sont très peu à croire que cette génération peut encore se parer d’or dans un grand tournoi. L’optimisme populaire est bien moins de mise qu’il y a quatre ans lorsque les Diables ont débarqué en Russie avec l’étiquette de l’un des favoris pour le titre suprême. Et malgré un parcours et un niveau de jeu dont on se souviendra encore longtemps, il est resté un petit goût de trop peu et le sentiment que 2018 était l’année ou jamais pour la bande à Romelu Lukaku. Pratiquement le seul événement – avec le quart de finale en 2014 –, où la Belgique a rempli son contrat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs