Accueil La Une Économie

Lucia, à Charleroi, un nouveau supercalculateur wallon pour les universités et les entreprises

La machine a une puissance de calcul de 4 petaflops. De quoi réaliser 4 millions de milliards d’opérations à la seconde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le bébé s’appelle Lucia, en hommage à la chimiste belge Lucia de Brouckère. Il est né dans les locaux d’A6K, le hub technologique dédié aux sciences de l’ingénieur à Charleroi. Sa puissance : 4 petaflops, soit une capacité de calcul de 4 millions de milliards d’opérations à la seconde. Le montant de l’investissement wallon : 10 millions d’euros (+ 4,5 millions pour les frais de fonctionnement).

Ce mercredi, le ministre régional de l’Economie, Willy Borsus, et le secrétaire d’Etat à la recherche scientifique, Thomas Dermine, ont inauguré le tout nouveau supercalculateur wallon. Lucia va remplacer Zénobe, un supercalculateur inauguré en 2014 sur l’aéropôle de Gosselies, qui a fait son temps. Elle sera douze fois plus puissante et offrira de toutes nouvelles possibilités en matière d’intelligence artificielle (machine learning…).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Baeyens Remi, mercredi 16 novembre 2022, 12:44

    Enfin, une bonne nouvelle pour la Wallonie

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs