Accueil Sports Football Football belge Seraing

Seraing: Antoine Bernier dans le viseur de La Gantoise

En fin de contrat en juin prochain, Antoine Bernier va quitter Seraing. Il pourrait prendre la direction de La Gantoise.

Temps de lecture: 2 min

Il fallait s’y attendre ! La première partie de campagne offerte par Antoine Bernier allait forcément attirer l’attention de clubs plus ambitieux que ne l’est Seraing. Trois membres de l’élite seraient admiratifs du parcours réalisé par l’attaquant dinantais (25 ans). Même si en Belgique, la saison hivernale des transferts ne débute que le 4 janvier, pour se terminer le 31, et que le joueur ne peut légalement ouvrir un dialogue que le 1er janvier 2023, il ne fait désormais plus aucun doute que Bernier se liera dans un proche avenir à un nouvel employeur, qui selon toute vraisemblance sera La Gantoise.

Au Pairay, le contrat d’Antoine Bernier se termine le 30 juin 2023. Autrement dit, si Seraing veut monnayer celui qui est, ne nous voilons pas la face, le seul élément « bancable » de son noyau, il doit trouver preneur lors du marché de janvier. Sans quoi, le joueur s’en ira libre comme l’air durant l’été. On en arrive ici à deux solutions :

1. Soit le club acquéreur (Gand) engage Bernier immédiatement afin qu’il dispute le deuxième tour sous la vareuse des Buffalos, quitte à dédommager Seraing.

2. Soit Gand réalise l’opération pour un montant X et il cède le petit Antoine à Seraing pour qu’il y termine le travail entamé. Ceci constituerait pour les Sérésiens la solution rêvée. Elle ne doit pas être exclue compte tenu des bonnes relations qui ont toujours existés entre Lucien D’Onofrio (conseiller du président Bernard Serin) et Michel Louwagie (manager général de La Gantoise).

Reste l’aspect sportif. Pour le RFC Seraing, lanterne rouge de la Division 1 A, se séparer maintenant d’Antoine Bernier constituerait une petite catastrophe. Pour s’en convaincre il suffit de prendre connaissance des chiffres. Sur les 16 buts inscrits par les Métallos en championnat, Antoine Bernier en a pris 4 à son compte (nous lui accordons celui de Malines, entré dans le but via Thoelen), il a donné 3 balles de buts et il a forcé 4 penalties, dont 3 ont rapporté des points. En outre il est Belge, denrée rare au Pairay. La seule chose dont on est sûr, c’est que son talent ne laisse personne indifférent à Gand.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Seraing

Lucien D’Onofrio: agent, dirigeant et banquier du foot liégeois

S’il quitte le Standard en 2011, Lucien D’Onofrio ne met clairement pas un terme à ses activités. Un rapport confidentiel de la Cellule de traitement des informations financières (Ctif) permet de retracer ses investissements à Eupen et Seraing, ainsi que les liens étroits qu’il entretient avec Axel Witsel.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb