Accueil Monde Proche-Orient

Coupe du monde au Qatar: «Il ne faut pas politiser le sport», selon Emmanuel Macron

La première Coupe du monde de football jamais organisée dans le monde arabe, qui débute dimanche, suscite plusieurs polémiques, autant sur les conditions de vie des travailleurs locaux, l’impact sur l’environnement des stades climatisés et la place des femmes et minorités LGBTQ+.

Temps de lecture: 1 min

Le président français Emmanuel Macron a estimé jeudi qu’il ne fallait pas « politiser le sport » alors que le Mondial de foot au Qatar continue de faire débat à quelques jours de son coup d’envoi en raison de son coût climatique et des critiques sur la situation des droits de l’homme dans ce pays.

« Je pense qu’il ne faut pas politiser le sport. Ces questions-là, il faut se les poser quand on attribue l’événement », a-t-il lancé à Bangkok, l’annonce de sa venue au Qatar si l’équipe de France arrive en demi-finales ou finale ayant aussi fait des vagues.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Framboise Rémi, jeudi 17 novembre 2022, 13:25

    Ne pas politiser le sport? Pourquoi la russie est-elle exclue de compétitions? (Alors qu'israël ne l'est pas...) Encore un bel exemple d'indignation sélective

  • Posté par Moreau Michel, jeudi 17 novembre 2022, 10:39

    Macron connaît les avantages de l'abstraction : dans l'abstrait, le sport, c'est un peu du même ordre que l'hygiène, la camaraderie, une activité joyeuse entre potes... rien à redire, au contraire ! Sauf qu'ici, concrètement, on est seulement en face de marchés juteux, d'évasion médiatique rituelle, de marketing patriotico-mondialisé ! Tous les acteurs sont des mercenaires, payés (très bien ou très mal, selon leur visibilité dans l'arène) pour tenir leur rôle dans ce théâtre mégalomane masquant totalement les vrais enjeux de notre époque. Qui peut encore voir là-dedans autre chose qu'économie et politique, à part Macron le prof austère et Philippe le clown naïf... ?

  • Posté par NICODEME CLAUDE, jeudi 17 novembre 2022, 10:11

    Ah voilà! il a enfin touché son p'ti bakchich ... ou peut-être un complément...

  • Posté par Ratajczak Alain, jeudi 17 novembre 2022, 10:07

    Équipes nationales = politisation, forcément !

  • Posté par D Marc, jeudi 17 novembre 2022, 8:23

    C'est pas moi, c'est les autres. Mais n'est-ce pas lui qui compte approuver ce choix en allant au Qatar? Ceux qui ont appuyé la candidature du Qatar en 2010 pouvaient se douter des conséquences de ce choix, Macron a pu les constater.

Plus de commentaires

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une