Accueil Léna

Les toits de Paris, un enjeu climatique

Admirés pour leurs enchevêtrements romantiques, les toits de Paris peuvent se transformer en boucliers contre le réchauffement climatique.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), association qui documente, analyse et imagine les évolutions urbaines et sociétales concernant Paris et sa métropole, a minutieusement observé les toits de la capitale. Emblématiques du paysage urbain, classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ils donnent leur couleur bleu gris à la ville. Mais quel intérêt y a-t-il à couper les cheveux en quatre au point de renseigner 32,2 millions de m2 et 128.000 toitures ? L’intérêt est stratégique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs