Accueil Culture Livres

Sous l’imprimé, le Moyen Age

Le billet d’humeur de Jean-Claude Vantroyen.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

Dès que Gutenberg a fait fonctionner la presse à imprimer, on a recyclé des tas et des tas de manuscrits : il fallait du papier pour l’alimenter. Quel gâchis ? Pas vraiment. Parce que grâce à cela, des textes médiévaux ont été conservés. L’historien du livre Eric Kwakkel, de l’université de Leyde, a retrouvé des fragments grâce à la macrospectrométrie de fluorescence des rayons X. Cela permet de scanner les textes réutilisés. Et de faire apparaître des trésors, comme un catalogue d’étoiles d’Hipparque. Une technologie coûteuse, mais fascinante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs