Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: l’infime victoire des Républicains

L’opposition larvée entre élus trumpistes et modérés a déjà éclaté au grand jour, laissant apparaître une influence démesurée des premiers au Congrès, menace latente pour l’Administration Biden aussi bien que pour le futur speaker Kevin McCarthy.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Pour les républicains, tout s’est joué dans le plus improbable décor : les faubourgs est de Los Angeles, en vallée de San Fernando (Californie), traditionnel fief démocrate où un ancien pilote de chasse de la Navy et candidat républicain, Mike Garcia, a réussi à conserver son siège de représentant après un long dépouillement. Il offrait ainsi le 218e strapontin tant attendu pour livrer la Chambre basse du Congrès dans les mains du GOP (Grand Old Party, conservateur) et mettre au passage un terme au leadership de la speaker démocrate Nancy Pelosi. Outre ces 218 voix acquises, il reste encore sept sièges à décider (Alaska, Californie, Colorado) dont quatre où les candidats démocrates sont favoris, sans toutefois pouvoir inverser le sort des midterms (élections parlementaires de mi-mandat). « C’est officiel. Le régime du parti unique démocrate est fini.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 18 novembre 2022, 7:35

    "Nuire". La seule vraie ambition de ces cow-boys mal dégrossis. Magnifique d'imbécilité.

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs