Accueil Belgique Politique

La Belgique augmentera sa contribution à l’Agence spatiale européenne

La Belgique investira 325 millions d’euros par an dans le spatial.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le conseil des ministres de ce vendredi a approuvé, pour la période 2023-2027, une enveloppe annuelle de 325 millions d’euros pour des investissements dans le secteur spatial, la majorité de la somme étant allouée à l’agence spatiale européenne (ESA) qui voit la contribution belge passer de 255 à 305 millions d’euros par an. « Les investissements dans l’agence spatiale européenne sont très rentables puisque sur chaque euro investi, nous avons un retour de 3,35 », a expliqué Thomas Dermine, secrétaire d’Etat chargé de la politique scientifique.

Par cette hausse, la Belgique entend rester « le plus gros contributeur des plus petits pays européen », soit le 5e financier européen au budget de l’Agence spatiale européenne. L’objectif ? Comme l’explique Thomas Dermine, tracer son sillon au sein d’un secteur rentable (l’emploi dans ce secteur a augmenté de 31 % en Belgique entre 2011 et 2020, une centaine d’entreprises belges bénéficiant de contrats de l’ESA). La philosophie belge consiste à investir dans l’espace pour obtenir un impact sur terre. « L’espace doit permettre de mieux comprendre les effets du réchauffement climatique et donc de réagir plus vite lorsqu’il y a des tempêtes ou des inondations », ajoute Thomas Dermine.

Mais un autre objectif se cache derrière la hausse de la contribution belge : se positionner dans la course aux astronautes. En effet, c’est cette semaine lors de la réunion du conseil de l’ESA au niveau ministériel que l’Agence spatiale européenne doit dévoiler la nouvelle classe d’astronautes : quatre à six de carrière (ceux qui sont assurés de voler) et 20 de réserve. La Belgique, qui n’a plus connu d’astronautes depuis Frank De Winne en 2001, espère décrocher la timbale, sachant que les astronautes du premier lot sont également choisis si leur état a remis de l’argent au pot de l’ESA.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Kegel André, vendredi 18 novembre 2022, 19:21

    C'est bien. Mais où vont-ils chercher l'argent. Je propose de prélever 10 € par mois chez les smicards. (humour)

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une