Accueil Belgique Politique

De Bleeker cède son poste au pire moment pour le budget

Eva De Bleeker prend la porte, mais le problème budgétaire n’est pas réglé. La Belgique s’enfonce dans le rouge, et la crédibilité de la Vivaldi n’est pas restaurée.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

C’est une semaine de descente en vrille qu’a vécue Eva De Bleeker. Elle s’est donc soldée de manière définitive vendredi, par une démission que tout le monde pressentait, tôt au tard. La triste saga a commencé lundi avec la communication des derniers tableaux budgétaires aux députés. Sander Loones, de la N-VA constate alors qu’entre le déficit annoncé par le Premier ministre en octobre, et celui qui figure dans les documents il y a une différence d’1,3 milliard pour 2023 et 1,7 pour 2024. Le déficit, c’est le chiffre le plus important de ces documents, et la différence est abyssale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs