Accueil Sports Coupe du monde

Brassard de capitaine: voici les menaces de la Fifa aux sélections

Les sept équipes européennes qui avaient prévu de porter un brassard coloré «One Love» en faveur de l’inclusion et contre les discriminations ont renoncé lundi face à la menace de «sanctions sportives», lors du Mondial au Qatar, ont-elles annoncé à quelques heures du match Angleterre-Iran.

Temps de lecture: 1 min

«La FIFA a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain. En tant que fédérations nationales, nous ne pouvons pas demander à nos joueurs de risquer des sanctions sportives, y compris des cartons jaunes», ont écrit ces sept fédérations dans un communiqué publié sur le site de la fédération anglaise.

Plusieurs sélections européennes (la Belgique, les Pays-Bas, l’Angleterre, le Danemark, l’Allemagne, la France, la Suisse, la Norvège, la Suède et le pays de Galles) avaient porté ce brassard lors des rencontres de Ligue des Nations (une compétition de l’UEFA) en septembre et avaient alors annoncé leur intention de le porter durant le Mondial, comme signe en faveur de la diversité et de l’égalité.

À lire aussi Le vrai visage du Qatar

L’Union belge de football n’a pas encore communiqué sur le sujet. Eden Hazard avait encore porté le brassard vendredi pour le match amical face à l’Egypte disputé au Koweït.

La France avait déjà annoncé par la voix de son capitaine Hugo Lloris qu’elle ne porterait pas le brassard.

À lire aussi Avec son «Mondial arabe», le Qatar tient sa revanche

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb