Accueil Société Santé

Retour sur la Lune: le vaisseau spatial Orion a effectué son premier passage devant la Lune (photo et vidéo)

Le vaisseau spatial Orion fait partie de la grande mission de la Nasa qui vise à préparer le retour des humains sur la Lune en 2025.

Temps de lecture: 2 min

Le nouveau vaisseau spatial américain, qui a décollé la semaine dernière, a effectué son premier passage devant la Lune lundi. L’Orion est passé derrière la Lune à une altitude d’environ 130 kilomètres, à une vitesse d’environ 7.700 kilomètres par heure.

Pendant le vol, le signal avec la Terre a été brièvement interrompu. On a pu s’assurer que tout s’était bien passé lorsqu’une caméra sur les panneaux solaires néerlandais a transmis des images en direct. On y voyait la Terre comme un petit point bleu à environ 370.000 kilomètres.

L’agence spatiale américaine Nasa a passé des années à travailler sur cette mission. Pour cela, un nouveau lanceur (SLS) et un nouveau vaisseau spatial (Orion) ont été développés. Mercredi dernier, ils ont décollé de Floride. La mission non habitée, appelée Artemis 1, est conçue pour tester tous les systèmes.

Après le vol en piqué, l’Orion continuera à voler de manière à entrer dans une orbite ovale. Dans quelques jours, la sonde passera à plus de 60.000 kilomètres de la Lune. Sur cette orbite ovale, il continuera à tourner pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’il repasse devant le satellite céleste. Cela lui permettra de prendre suffisamment de vitesse pour commencer sa traversée vers la Terre. Cela se terminera, si tout va bien, le 11 décembre. La capsule plongera ensuite dans l’océan Pacifique, suspendue par des parachutes.

Le prochain vol d’Artemis est prévu pour 2024. Ensuite, le vaisseau spatial devrait voler autour de la Lune avec quatre personnes à bord. Vers 2025, l’humain devrait remettre le pied sur la Lune, pour la première fois depuis 1972.

L’Orion se compose de deux parties. La partie avant, américaine, accueillera plus tard les astronautes. La partie arrière, qui fournit l’énergie et la propulsion, a été développée par l’Europe. Il abrite également les panneaux solaires, développés et construits par Airbus Pays-Bas de Leiden. Ces panneaux génèrent plus d’énergie que prévu, a indiqué la Nasa.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Le fédéral veut interdire de fumer dans certains lieux de plein air

La lutte contre le tabac doit prendre un nouvel élan. Dans le classement européen comparant les législations restrictives, la Belgique stagne à la dixième place, loin derrière l’Irlande ou encore la Hongrie. Le fédéral annonce de nouvelles restrictions pour 2025, notamment l’interdiction de fumer dans les parcs d’attraction.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs