Accueil Économie Consommation

Le coût fulgurant des engrais tracasse la Commission européenne

Le prix flambant du gaz a des retombées lourdes sur le coût des engrais. La Commission européenne est inquiète.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

La hausse démesurée du prix du gaz a aussi des répercussions inattendues, à savoir que le prix des engrais a explosé. Les industries productrices d’engrais ont en effet besoin de gaz naturel pour produire de l’ammoniac et d’autres produits azotés. Vu les coûts, certaines réduisent ou arrêtent leur production. Cet été, 60 % des producteurs européens étaient concernés. D’autre part, le monde agricole a lui aussi réduit ses achats. En fonction des produits et de leur composition, les prix des engrais sont trois à cinq fois plus élevés pour les agriculteurs. Pour les engrais azotés, on parle d’une augmentation des prix de 150 % entre septembre 2021 et 2022.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs