Accueil Les huitièmes de finale

Une défense imprenable : la nouvelle spécialité belge

Les craintes défensives viennent à peine de disparaître et voilà que la ligne arrière va se voir privée de son meilleur élément depuis le début du tournoi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’Euro avait pourtant commencé par une crainte : que le secteur défensif, décimé, ne se montre pas à la hauteur de la richesse débordante offensive. Dès l’annonce d’une sélection de 23 privée de Vincent Kompany, les voix s’étaient élevées pour convenir que cette ligne arrière risquait de manquer d’un peu de tout. De fraîcheur d’abord, l’état physique de Dedryck Boyata, Thomas Vermaelen, Nicolas Lombaerts et Thomas Meunier donnant des maux de tête au sélectionneur. Depuis lors, Lombaerts, Boyata (et même Bjorn Engels) ont jeté l’éponge.

De vécu ensuite. Christian Kabasele, Jason Denayer et même Laurent Ciman ne comptent pas beaucoup de sélections.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les huitièmes de finale

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs