Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: une décision «dans les prochains jours» pour le plafonnement du prix du pétrole russe

La coalition des Etats souhaitant imposer un plafonnement du prix du pétrole russe, qui regroupe le G7, l’Union européenne et l’Australie, devrait annoncer la limite envisagée « dans les prochains jours », selon un responsable du Trésor, le ministère américain des Finances.

Temps de lecture: 2 min

Dans les prochains jours, notre coalition annoncera le niveau de prix pour le pétrole et le gaz » produits par la Russie, « nous travaillons avec nos partenaires afin de finaliser cela », a expliqué ce responsable lors d’un point presse téléphonique.

L’objectif est d’arriver à un prix maximal pour les hydrocarbures russes qui puisse être mis en place avant l’entrée en vigueur de nouvelles sanctions européennes, prévues à partir du 5 décembre.

Ce nouveau train de sanctions prévoit notamment d’interdire aux assureurs et réassureurs de couvrir le transport maritime de pétrole russe, les opérateurs européens devant être exemptés en cas d’accord si le pétrole est vendu à un prix inférieur ou égal au plafond préétabli.

« Nous y allons pas à pas afin de permettre au marché d’intégrer la mise en place du plafond aussi simplement que possible », a-t-on précisé de même source.

À lire aussi Guerre en Ukraine: à Kherson, après la libération, l’horreur

Des questions restent cependant pour l’heure en suspens quant au mécanisme permettant de fixer le prix maximal de vente du pétrole russe ainsi que la manière dont ce plafond serait actualisé, en fonction des variations des cours du marché.

« Notre objectif est de l’actualiser de manière régulière, ce qui, nous l’espérons, sera plutôt tous les trimestres ou semestres, car nous voulons apporter de la visibilité au marché », a ajouté ce responsable.

Plafonner le prix du pétrole vendu par la Russie doit permettre de réduire ses ressources financières et ainsi sa capacité à poursuivre la guerre en Ukraine, mais également de contenir la hausse des prix de l’énergie.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 27 novembre 2022, 18:08

    Dans toutes les interventions, on peut faire la part des choses entre les faits et les intentions. Les faits avancés par les soutiens à l'Ukraine sont pour la plupart vérifiables; ceux des contempteurs de M. Zelensky relèvent souvent de l'anecdote, du mensonge, de la diffamation, sans tenir aucunement compte des arguments factuels qui leurs sont opposés. Ils ne prennent pas en compte que l'Ukraine résiste à une invasion cruelle et totalement injustifiable, sur le plan de la morale et de ce qui reste du droit de la guerre. Factuellement aussi, la multiplication des pseudos n'est un signe ni d'honnêté intellectuelle, ni de volonté de transparence. Sur les intentions, les choses sont infiniment plus intéressantes: quelles sont les motivations réelles de l'armada pro-Putin, sinon la propagande? Les motifs sont tout sauf généreux, empathiques et ne relèvent pas du tout d'un sens moral et éthique minimal. Au delà des échanges, tantôt infantiles, tantôt beaucoup plus vifs, une question de base doit à chaque fois être posée: quelle est le but de celui qui poste son commentaire. Elle peut être suivie d'une deuxième: quelles sont les méthodes employées pour y arriver?

  • Posté par De Kegel André, mercredi 23 novembre 2022, 22:06

    Un bel exemple lorsque M. Brienne Martin reprend une information parue dans plusieurs journaux digne de foi, il se fait traiter de "troll malfaisant poutinien". Un autre intervenant prétend que je n'ai rien compris au point de vue assurance alors que des pays comme la Russie, la Chine, l'Inde peuvent très bien s'assurer eux mêmes. Le prix plafond actuellement envisagé par le G7 est 4 fois supérieur à celui pratiqué avant le conflit ukrainien. Les russes se frottent les mains. Ils vendent (aux européens) un peu moins mais 4 fois plus cher. C'est qui les dindons de la farce ? C'est qui les faibles QI sur ce forum? En tout cas il y en a un qui avoue avoir un QI bas.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mercredi 23 novembre 2022, 23:55

    En effet, <Maître De Kegel>, j'avoue. J'avoue TOUT même... Notamment que pour soigner mon "QI bas", un repos bien nécessaire devient urgent. Avant une autre journée de travail, d'un "assisté social bien ordinaire"... Et soignez bien votre <'Petit Martin' de la taïga> surtout, <Tonton André>.

  • Posté par De Kegel André, mercredi 23 novembre 2022, 21:44

    C'est de plus en plus affligeant. Lorsque vous citez ce que plusieurs média disent, si ce n'est pas dans leur déviation de pensée, ils ont des propos insultants. Ils n'osent plus utiliser des insultes car ils savent très bien qu'ils sont punissables. Tous ceux qui font semblant de soutenir un guignol sont en fait des gens payés pour foutre la m..de.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, mercredi 23 novembre 2022, 23:50

    Ah bon, et vous, vous n'êtes pas "payé pour foutre la m..de", <De Kegel> ? Quel "immense" et "énorme" surprise... ça alors ! Mais ça alors ! Mais vraiment ... ça alors ! C'est véritablement ... "de plus en plus affligeant". Et quelle "déviation de pensée" !!

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la sortie remarquée de la directrice de RT (vidéo)

Margarita Simonian, la directrice de la télévision publique russe RT a reconnu, avec un certain dédain, l’inquiétude croissante de la population russe, y compris des hautes sphères. Ils craignent la défaite de la Russie et les sanctions que pourrait imposer la Cour pénale internationale pour crimes de guerre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une