Accueil Opinions Chroniques

La «Lettre d’Ivan De Vadder»: Les apprentis sorciers de l’Open VLD

L’ambiance entre les partis libéraux du nord et du sud du pays s’est encore un peu plus dégradée. Avec la nomination d’Alexia Bertrand comme secrétaire d’Etat au Budget fédéral, la formation flamande pense qu’elle a fait un coup de génie. Vraiment ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

C’est une scène ahurissante dans un documentaire tourné en 2007 par la journaliste de la VRT, Sarah De Bisschop, intitulé « Purement Personnel », dans lequel elle a pu, pendant un an, suivre le Premier ministre de l’époque, Guy Verhofstadt (Open VLD). Après une réunion du gouvernement, Verhofstadt approche son chef de cabinet, Wouter Gabriëls, et lui explique, à propos de la communication sur le budget : « Je dois avoir le mot “équilibre” dans le texte ». Gabriëls lui répond : « Mais il n’y a pas d’équilibre ». A quoi le Premier ministre répond : « Je m’en fous ». Après quelques grognes de Gabriëls (« c’est de la foutaise »), le Premier ministre clôt la discussion par ces mots : « Ce sera ainsi. Même si je dois l’écrire moi-même. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs