Accueil Monde Union européenne

De Croo promet au Parlement européen un «nouveau bond en avant»

L’hémicycle européen a célébré mardi à Strasbourg le septantième anniversaire de la naissance… de son prédécesseur. Un impératif, selon sa présidente Metsola, au moment où la volonté populaire incarnée par la démocratie parlementaire est écrasée par l’offensive russe en Ukraine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Cela ne fait pas l’ombre d’un pli, à suivre Alexander De Croo. « Le Parlement européen fera immanquablement un nouveau bond en avant », a-t-il assuré mardi devant les eurodéputés, réunis en séance plénière à Strasbourg. Le Premier ministre belge entend par là que des réformes à venir du fonctionnement de l’Union européenne vont conférer « véritablement » le premier rôle à l’institution directement élue par les Européens – une position aujourd’hui assurée par le protocole et le texte des Traités, mais loin d’être une réalité, comparée aux pouvoirs de la Commission et du Conseil, le cénacle des Etats membres.

De Croo est resté avare de détails. Mais il a rappelé que la Belgique exercera la présidence tournante du Conseil de l’UE au premier semestre 2024. Soit à la fin de la législature, qui pourrait voir la convocation d’une convention pour la révision des Traités, déjà souhaitée par le Parlement et la Commission.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs