Accueil Belgique Politique

La Chambre propose de réduire de 5,3% la dotation aux partis

Après la réduction de 8 % du salaire des ministres, la majorité à la Chambre s’accorde sur une réduction de 5,3 % de la dotation fédérale aux partis politiques, pour rencontrer la demande d’économie du gouvernement. Autre idée qui fait son chemin : réserver ce financement public à des finalités politiques précises. Pour éviter les dérives.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 7 min

A l’occasion de l’accord budgétaire de mi-octobre, le gouvernement fédéral a, on le sait, décidé de réduire le salaire de ses ministres de 8 %. Et il encourageait dans le même élan la Chambre à geler les dotations aux partis au niveau de ce mois de septembre, soit une économie de 1,998 million en 2023 et autant en 2024 (déjà budgétée). Et il ajoutait : « Il est également confirmé que la réforme du système de financement des partis sera poursuivie, comme l’a décidé la Chambre, notamment au travers d’un renforcement de la transparence des revenus et des dépenses et du contrôle de ceux-ci. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, samedi 26 novembre 2022, 8:18

    Le gouvernement belge est un troupeau indécis de mouettes (beaucoup de bruit mais en plus de voler votre nourriture, bon pour rien)

  • Posté par Braun Fernand, jeudi 24 novembre 2022, 18:31

    Merci pour vos propos, mr DAMS. J'ajouterai qu' UN de ces partis fustige le statut juridique des organisations syndicales ET des mutualités. Qui sont des ASBL comme les partis par ailleurs!! Opaques ,dit-il. Un parti présidé par un non élu à quelque niveau que ce soit mais coopté SENATEUR pour la "récup" du pognon!!!Aucun article de presse ne traite de ses propositions philosophiques à ce titre.Il est inexistant .Il est président du MR!! Bof...Nous critiquons volontiers les théocraties et en même temps ,nous vivons dans le népotisme et la " récup" des MOI JE en tous genres!!Nous sommes donc AUTRES .Je préfère modestement être ailleurs et ne pas participer à cette misère.Je ne vote pas pour CELA.Donc je suis crétin et heureux de l' être philosophiquement.Vivent Socrate,Platon,Bouddha et les auteurs des Lumières...Pour le reste,belle vie aux politiciens et merci aux "citoyens" démocrates de les mettre en place .Pour gérer le bien-être de la collectivité.

  • Posté par eric biltiau, jeudi 24 novembre 2022, 16:46

    La chambre ferait mieux de diminuer le nombre de ministres, parlementaires, cabinettards beaucoup trop nombreux au fédéral comme dans les communautés. Beaucoup moins et plus compétents seraient l'idéal....! On peut toujours rêver.

  • Posté par dams jean-marie, jeudi 24 novembre 2022, 9:25

    Les montants octroyés aux partis devraient tenir compte des avoirs cumulés ! Il est anormal qu'ils détiennent des sommes dans un bas de laine et que chaque année un nouveau montant viennent en plus. Un fond de roulement exclusif de base pour des utilisations effectives pour chaque parti mais aucun autre apport au butin si celui est positif. Le tout devant être effectivement contrôlé par un organisme externe au monde politique. En aval il serait temps de supprimer les partis qui ne récoltent qu'un faible pourcentage lors des élections , cela représente énormément d'argent public jeté à la poubelle. Quid d'établir ce pourcentage minimum avec toutes leurs magouilles pour arriver au CLUB MED , le seul but pour ces gens ! L'argent public c'est le citoyen qui le finance !

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 24 novembre 2022, 8:25

    J’avais cru lire 53% …. Qu’elle secrétaire d’Etat (VLD ou transfuge) anpublié ces chiffres ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs