Accueil Économie Mobilité

Le Boeing 747, cauchemar des riverains, rêve des compagnies

Empêcheur de dormir pour les uns, outil unique et indispensable à la logistique mondiale pour les autres, le Boeing 747 est le plus gros vecteur de nuisances pour les uns, de profits pour les autres.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Le Boeing 747, c’est un empêcheur de fermer l’œil qui fait l’unanimité auprès des riverains de l’aéroport de Bruxelles, comme de celui de Liège (dont le permis d’environnement est en cours de renouvellement), mais aussi, sans doute, de tous les aéroports du monde. Surtout là où l’activité cargo est importante, comme dans les deux sites cités. La plupart des nuisances sonores dénoncées par les riverains durant les heures de nuit sont liées aux décollages et aux atterrissages (alors que beaucoup d’autres avions sont beaucoup moins bruyants à l’atterrissage) de ce géant qui sévit dans les airs depuis une cinquantaine d’années maintenant (dans différentes versions).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, jeudi 24 novembre 2022, 17:23

    Manifestement du mauvais journalisme … les activistes de Liège (en dehors du groupuscule de Donceel) sont avant tout opposés au transport aérien et au commerce mondial. Les 747 à Liège volent essentiellement de jour et prennent un circuit « tourne á gauche » pour ne pas survoler la centrale de Tihange non certifiée pour ces gros porteurs. Tout le reste est du vent même si cet aéroport a suivi une campagne de prévention exemplaire au contraire des autres …. Ce discours sur un 747 qui est une solution incontournable pour le fret aérien et limiter les heures n’est pas accepté par les compagnies … même pour les cas les plus sensibles comme Zaventem … un collègue qui a fait contruire là-bas et un autre qui a acquis une maison ont choisi : payer moins cher grâce aux nuisances … À Bierset, certaines maisons proches ont aussi des acquéreurs alors qu’elles avaient été rachetées par la région … et maintenant, … on fait du vent dans la presse et par tous les copains possibles …

  • Posté par M Gérard, jeudi 24 novembre 2022, 16:30

    B747 cauchemar des riverains ÉCOLOS je crois non. Il doit s'agit des vieux,plus bruyants qui volent la nuit pour DHL? Pour les écolos c'est simple:tout doit s'arrêter. Voyez le dernier scandale avec la FN....

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 24 novembre 2022, 15:49

    Le Boeing B747 est certainement le cauchemar des riverains mais aussi enchanteur des amateurs d'aéronautiques qui le surnomment "Queen of the Sky". La bosse qu'il a sur le dos qui accueille le cockpit et une cabine pour les passagers, une caractéristique unique* en son genre, est due au fait que le B747 a été conçu dès le départ pour être aussi un avion cargo avec un nez ouvrant permettant le chargement de fret de grande taille. (*) Presque unique.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs