Accueil Sports Football Football belge Standard

Selim Amallah après ses débuts en Coupe du monde: «Ne pas jouer au Standard? Un mal pour un bien»

Relégué dans le noyau B avec le Standard, où il n’a pas trouvé d’accord pour prolonger, Selim Amallah se livre après sa première en Coupe du monde avec le Maroc contre la Croatie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quelques instants après le premier match de sa carrière en Coupe du monde face à la Croatie (0-0), Selim Amallah a accepté de se pencher sur ses dernières semaines difficiles au Standard. N’ayant pas trouvé d’accord avec le Standard pour prolonger son contrat arrivant à échéance en juin prochain, le médian belgo-marocain a été envoyé dans le noyau B. Pas de quoi l’empêcher d’être au Qatar et encore moins d’affronter les Diables dimanche (14h).

Selim Amallah, presque deux mois après votre dernier match officiel (NDLR : le 30 septembre contre Seraing), comment vous êtes-vous senti sur le terrain ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs