Accueil Sports Coupe du monde

Cristiano Ronaldo devient le premier joueur à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes (vidéo)

Le Portugais est devenu le premier joueur de l’histoire de la Coupe du monde à inscrire au moins un but lors de cinq éditions différentes du tournoi planétaire, après avoir inscrit un but en 2006, un en 2010, un en 2014 et quatre en 2018.

Temps de lecture: 2 min

Le Portugais Cristiano Ronaldo, buteur sur pénalty contre le Ghana jeudi, est devenu le premier joueur à marquer lors de cinq Coupes du monde différentes, faisant mieux que la légende Pelé et les Allemands Uwe Seeler et Miroslav Klose.

Ronaldo a marqué face aux Black Stars son premier but du Mondial 2022 lors de l’entrée en lice du Portugal dans le groupe H, en transformant un pénalty qu’il a lui-même obtenu (65e).

Le quintuple Ballon d’or avait déjà marqué au moins une fois lors des quatre précédentes Coupes du monde: un but lors des éditions 2006, 2010 et 2014 et quatre en 2018, avec notamment un triplé lors du premier match contre l’Espagne (3-3).

Il dépasse Pelé, quatre fois buteur avec le Brésil (1958, 1962, 1966, 1970), Seeler avec l’Allemagne de l’Ouest (lors de mêmes éditions que Pelé) et Klose (2002, 2006, 2010, 2014).

Ronaldo, désormais auteur de huit buts en Coupe du monde, a toutefois peu de chances de rejoindre Klose au nombre de buts total: l’Allemand a marqué 16 fois lors des éditions 2002, 2006, 2010 et 2014, le record absolu.

Le Portugais, qui a consolidé jeudi son statut de meilleur buteur de l’histoire dans le football de sélections (118 buts en 192 capes), peut en revanche rejoindre Eusebio au rang de meilleur buteur de la Seleçao en Coupe du monde. Eusebio en marqué 9 lors de la seule Coupe du monde à laquelle il a participé, en 1966.

Ronaldo compte briller au Mondial pour séduire d’éventuels recruteurs. La star, meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions, est en effet officiellement en quête d’un club après le divorce annoncé mardi par Manchester United à la suite d’une interview au vitriol de «CR7» visant notamment son entraîneur chez les Red Devils Erik ten Hag et les propriétaires du club.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Diables rouges: la fin d’une génération dorée qu’on a tant adorée

Née en 2013 ou même en 2007 selon les avis, l’équipe belge a enchanté le pays et le monde entier durant une bonne décennie. Si elle a connu des heures de gloire exceptionnelles, notamment en 2018, la déception qui habite les supporters belges après l’élimination précoce au Qatar est à la hauteur des attentes parfois illégitimes qu’elle a suscitée ces derniers temps.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb